Retour

À vous la parole (27 commentaires)

« Merci infiniment pour ces paroles qui résonnent tant en moi. »

Répondre

Isabelle BRÉMOND - 25 février 2021 - 8:58

« J'ai écouté le message de la vidéo sur l'acédie et tout ce que vous dites est vrai! Je l'ai moi-méme vécu il y a un an mais je ne me suis jamais coupée de Dieu; au contraire j'ai crié vers lui et il m'a libérée et fait fuir ma tristesse et mon manque de gout pour la vie! »

Répondre

Marie-Claude - 24 février 2021 - 21:26

« merci,
cette méditation m´a inspirer, notamment dans un fait qui se produit dans ma vie.
bonne soirée »

Répondre

F-RED - 24 février 2021 - 21:03

« C'est extremement vrai, et cette méditation me fait beaucoup de bien.
Le Dieu unique est le dieu des vivants., donc du présent, réalité éternelle. Ce n'est pas si évident, car l'homme est sans doute porté à se raccrocher au passé (le culte des ancêtres) et à réver à l'avenir (le scientisme).
Le présent contient les conséquences du passé et les germes de l'avenir, mais il n'y a pas de fatalité. Dieu nous a voulu libre dans le cadre de la réalité. Peut etre que la santé mentale, c'est la capacité de faire face au présent. Cependant, parfois, il faut une grande force. J'ai du mal, je dois repousser la tentation de l'inconscience, pour m'évader de ma vie. Oui, l'amour est mon lien avec la vie. Mais cela restera virtuel si je n'en prend pas soin. »

Répondre

antoinette IDF - 24 février 2021 - 20:52

« Merci de vos explications très compréhensibles, elles me font du bien. Vivre dans le présent est le plus important. Apprécier de vivre ce temps qui nous est donné, que Dieu nous donne à cet instant là. et dire merci. Faire du mieux que l'on peut avec son coeur. Quand on agit avec son coeur, tout paraît plus beau même dans les difficultés, le Christ est vraiment avec nous. Merci »

Répondre

claudemarie - 24 février 2021 - 20:44

« Merci frère Jacques-Benoît, votre méditation est très simple et ancrée dans la réalité.
Pourquoi regarder la vie dans un rétroviseur ? Ce qui est fait est fait, cela m'arrive d'avoir des souvenirs qui viennent me perturber, je ne referais sans doute pas certaines choses de la même manière aujourd'hui, mais je ne peux revenir en arrière.
Et j'ai eu des périodes où je rêvais d'accéder à une vie formidable, importante aux yeux des autres, J'ai eu la chance d'avoir les conseils d'un prêtre qui savait très bien me remettre les pieds sur terre, assez rudement, mais je l'en remercie encore aujourd'hui.
C'est le présent, c'est chaque jour qu'il me faut apprendre à aimer. »

Répondre

monette - 24 février 2021 - 18:38

« Merci Frère Jacques-Benoît pour votre méditation.... Bravo ! vous avez touché une cible "en plein coeur " !!!.... Qui, parmi nous, ne revient jamais ou plus que de raison, sur ses erreurs ? .... ou n'a jamais rêvé d'une vie plus divertissante ? ( surtout en cette période de confinement ) ..... "Si j'avais su ! .... Seigneur, pourquoi as-tu permis, tout cela ? ..... Oui, il m'arrive de ruminer sur le Passé, parfois lointain , mais toujours douloureux ; sachant pourtant, que ce qui a été ne revient plus....Le Passé est derrière ! ... Il reste des regrets .....mais aussi l'Espérance.... ah ! cette petite Espérance , elle brille toujours, comme un soleil, envers et contre tout ! ..... Seul le Présent compte, il est devant et commence..... à l'instant !

Ce Carême est l'occasion de faire une "grande lessive" : de laver notre coeur des souvenirs qui l'encombrent , afin de trouver , dans le regard du Christ Seigneur, la Force du Réel : du Présent !

Fraternellement. Bonne soirée à tous !

J.C »

Répondre

J.C - 24 février 2021 - 18:07

« Merci aux frères pour leurs méditations.
J'apprécie particulièrement les offices des sœurs de Beaufort avec leurs voix admirables et d'une grande simplicité, accompagnées par la harpe africaine qui coule comme une fontaine sur un rocher. Quelle merveille que ce résultat d'un grand travail et d'une profonde intensité et dévotion., Merci à elles. »

Répondre

Joseph - 24 février 2021 - 17:03

« Merci de tout mon cœur
Dieu vous garde
🙏🏻🙏🏻🙏🏻 »

Répondre

Marie Lijour - 24 février 2021 - 16:26

« Votre méditation me donne du courage et de l'élan aujourd'hui.
Elle me rappelle l'essentiel : oui, ce sont là les lieux par excellence de notre rencontre avec Dieu
Je vous remercie frère Jacques-Benoît.

J'arrive au bout d'un long chemin de dévictimisation, de libération.
Le fruit de ce chemin est un projet musical. Il va bon train.
Je suis souvent assaillie par la honte, ce qui m'aménerait à tout abandonner et à me taire. Mais, je tiens bon. Avec audace, je veux réaliser ce projet !
Je me rappelle :
Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal car tu es avec moi. Ta houlette et ton bâton, voilà mon réconfort.
(Psaume 23)
C'est moi qui vais marcher devant toi. Plus jamais tu ne seras humiliée.
(Isaïe)
Union de prière,
agnès »

Répondre

agnès - 24 février 2021 - 14:10

« Bonjour Agnès,

Votre courage et vos mots me rappellent encore et toujours combien l’Évangile est Parole Vivante...
Merci à vous ! »

Isabelle - 24 février 2021 - 14:36

« Ah, la tentation d’orgueil !
Le Diable, dans son insanité délirante, pense pouvoir faire germer une idée de « Moi, je.. » dans le cœur de Jésus.
« Moi, je peux passer au-delà des lois de la Nature, parce que je suis le Fils de Dieu » : genre de réponse qui n’existe pas et ne peut exister.
Puisque l’on parle des lois de la pesanteur, on peut remarquer combien le Tentateur est lourd dans ses raisonnements !
C’est vrai que le moteur de notre foi réside dans l’instant présent, au fond de notre âme où l’on juge du bien et du mal de chaque décision à prendre, grande ou petite.
« La faculté de mémoire est guérie par l’Espérance ».
Si on se souvient surtout des mauvais moments du passé et non des émerveillements à venir, c’est l’espérance en la bonne issue du combat spirituel qui va nous soutenir.
Mais, comme vous le dites, sans envolées présomptueuses.
On gagne sa vie (la seconde) jour après jour, par un chemin de petits pas, comme dirait sainte Thérèse, dont le père Louis ne remettait jamais au lendemain ce qu’il pouvait faire le jour même.
Aimer ce jour, en m’effaçant devant les autres.
J’ai beaucoup de mal à rester dans l’humilité obéissante.
»

Répondre

Vincent59 - 24 février 2021 - 13:22

« Merci Frère Jacques-Benoit pour cette méditation.
J’aime cette invitation à être dans le présent et le réel. C’est bien là où Dieu a envie de nous rencontrer, là où il travaille !
En disant :
« ... Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour... »
Nous donnons,peut-être, aussi rendez-vous au Seigneur dans notre aujourd’hui, dans notre quotidien ???
Bonne journée !
»

Répondre

Domi - 24 février 2021 - 11:51

« Bonjour à tous, merci Père Jaccques-Benoîtde nous faire partager vos méditations ! Merci Monette de votre témoignage, il est vrai qu'il faut une juste mesure dans tout!!!
La méditation d'aujourd'hui me fait penser à :"Il faut vivre le jour le jour "chaque suffit sa peine!" La rencontre avec Jésus c'est tous les jours alors il faut vivre chaque jour en espérant cette rencontre. Notre journée aurait pour but cette rencontre au travers des autres. De sorte que rencontrer notre Seigneur Jésus, désirer cette rencontre devrait nous permettre de ne pas se laisser-aller à toutes sortes de tentations. Des lors les jours anciens, jours d erreurs, de pêchers ne pourront plus être un fardeau et notre imagination serait probablement utiliser à d autres fins, diriger vers cette rencontre. Notre futur serait plutôt de se demander demain à quel moment, au travers de qui je rencontrai Jésus. Alors le jour présent est un renouveau, un cadeau, une nouvelle tentative, un nouvel essai sans cesse renouvelé chaque jour de notre vie. Au final le présent est vraiment "EXCEPTIONNEL" puisque Jésus y ai avec nous!!! »

Répondre

Béatrice - 24 février 2021 - 11:07

« Merci Jacques Benoit pour tes belles méditations elles sont mon soleil du matin
Oui que le Seigneur nous redonne la grâce de vivre la confiance et l’espérance durant ce carême
Ce matin je ne me jette pas en bas mais comme un enfant je me jette dans les bras de l’amour »

Répondre

Eirene - 24 février 2021 - 9:39

« Merci pour ce message d amour. Seigneur depuis pas mal d années, j avais une mission au moment de carême. J aidais les autres, dans leur vie, dans le catéchisme, dans l aumônerie. Puis ma mère et mon frère. Et cette année juste le jour du mercredi des cendres, le pneumologue me dit madame on doit vous hospitaliser vous n êtes plus qu à 20%de votre capacité respiratoire. Vous êtes à bout de souffle.
Oui Seigneur il faut maintenant que je pense à moi. J ai compris. Je le fais avec Toi. Je te suis. Quelque soit la ville où j ai eu une mutation. Je t ai trouvé. Et là encore assoiffée de tes paroles, j attends le matin pour lire celles ci au travers de Retraite dans la ville. Merci d être là.
TOI et toute la communauté merci.
Bonne journée
Paty
»

Répondre

Paty - 24 février 2021 - 9:17

« Comment vais-je aimer aujourd'hui ? Je vais essayer d'aimer avec ce que Dieu m'a donné. Au travers de mes yeux je peux voir de belles choses, lire. avec mes oreilles je peux entendre de belles choses ou de moins belles mais je peux te les offrir Seigneur, pour que tu les embellisses. Comment aimer aujourd'hui ? je vais demander à mes sens de vivre, de faire ce pour quoi ils sont faits. C'est par cette simplicité que je vais vivre aujourd'hui. Car j'ai besoin de cet amour pour chaque instant et pour demain aussi car je ne sais pas ce qu'il me réserve. »

Répondre

MB - 24 février 2021 - 9:09

«
Or, la sainteté d'un Pape comme Jean Paul II ou maintenant Benoit XVI et le Pape François ,devrait nous secouer ,comme la présence de Jésus, et si nous ne nous convertissons pas ,que dirons de nous les St François ou St Dominique qui se sont convertis avec une église en ruine spirituelle ?_. https://reflexions.mandonnaud.net/liturgie-24-02-2021.php »

Répondre

Paul limoges - 24 février 2021 - 9:02

« Bonjour à tous,
Merci à vous tous pour les commentaires de ce jour et les commentaires des jours précédents. A partir de ces différents témoignages, de ces différentes situations de vie, je vois aussi combien Dieu vient parler dans des réalités très différentes. Mon présent, ma réalité d’aujourd’hui est sans doute différente de la vôtre, mais nous rencontrons le Seigneur là où nous sommes. C’est toujours pour moi un sujet d’émerveillement et d’action de grâce. Merci pour ces partages qui permettent d’entrer dans cet émerveillement »

Répondre

Frère Jacques-Benoît Rauscher - 24 février 2021 - 8:49

« Merci de vos explications très compréhensibles, elles me font du bien. Vivre dans le présent est le plus important. Apprécier de vivre ce temps qui nous est donné, que Dieu nous donne à cet instant là. et dire merci. Faire du mieux que l'on peut avec son coeur. Quand on agit avec son coeur, tout paraît plus beau même dans les difficultés, le Christ est vraiment avec nous. Merci »

claudemarie - 24 février 2021 - 20:45

« Merci pour votre énergie communicative je ne comprends pas tous mon coeur et mon âme sont un peu encombrés mon intelligence prends le déçu et c’est difficile mon corps aujourd’hui refuse d’aller de l’avant peut-être le coiffeur? 💇‍♀️ 😅 »

Répondre

Patricia - 24 février 2021 - 8:04

« La Paix est un travail
Auteur : Jean Debruynne

La paix aurait pu être une fleur sauvage
de ces fleurs des champs
que nul ne sème ni ne moissonne.
La paix aurait pu être
une de ces fleurs des prés
que l'on trouve toute faite un beau matin
au bord du chemin, au pied d'un arbre
ou au détour d'un ruisseau.
Il aurait suffit de ramasser la paix
comme on ramasse les champignons
ou comme on cueille la bruyère
ou la grande marguerite.
Au contraire
la paix est un travail
c'est une tâche.
Il faut faire la paix
comme on fait le blé.
Il faut faire la paix
comme il faut des années
pour faire une rose
et des siècles pour faire une vigne.
La paix n'existe pas à l'état sauvage :
il n'y a de paix qu'à visage humain. »

Répondre

Partage - 24 février 2021 - 8:04

« Merci beaucoup pour ce texte, simple, fluide, beau...
Isabelle »

Isabelle ROBERT - 24 février 2021 - 8:52

« Très beau, merci. »

Josiane N. - 24 février 2021 - 10:11

« Merci de cette invitation à aimer aujourd’hui et maintenant.
Que vais je faire aujourd’hui pour aimer comme Jesus aime ? »

Répondre

Perrine - 24 février 2021 - 8:02

« Merci Frère
Exactement mes tourments de ce matin.
Merci de la libération de ces mots,
Merci Seigneur »

Répondre

Claire - 24 février 2021 - 7:46

« Je demande au Seigneur pour aujourd'hui de le suivre et de le laisser faire sa volonté en moi, Merci Seigneur »

Josiane - 24 février 2021 - 8:29

-0:00