Au commencement était le Verbe. C’est par lui que tout est venu à l’existence.

Evangile de Jean, ch. 1, v 1-3

J’aime guetter l’écureuil dans le soleil du matin. Au départ, ma présence le fait fuir. Puis il revient sur ses pas et me regarde, curieux. Et si j’étais une question pour cet écureuil ?
J’ai longtemps enfermé les animaux dans leur fonction décorative ou nutritive quand je ne les percevais pas comme une menace. Bien sûr, la beauté de chaque créature et le rôle que jouent les animaux suffisaient à m’inspirer une profonde reconnaissance. Mais ils n’étaient encore pour moi que de belles animations dans un décor de verdure. 
Cependant, dans le silence et la nature au sein du monastère, la beauté de la création m’est apparue plus grande encore. Éclairée par la réflexion de la communauté, j’ai entrevu ce jeu immense d’interdépendance entre les créatures.
Qu’il s’agisse de l’abeille qui pollinise les fruitiers, du ver de terre qui restaure le sol en profondeur, que de services rendus par ces armées de créatures sans lesquelles l’homme ne saurait vivre ! La beauté, la bonté, l’intelligence de ces relations d’interdépendance ont renouvelé mon regard. Les vivants devenaient mes nombreux partenaires. 
Partenaires pour un équilibre biologique, les créatures ne le seraient-elles pas aussi pour un équilibre plus existentiel ? 
Je voudrais aller encore plus loin. Lorsque mon écureuil est revenu sur ses pas, je l’avoue, j’ai été saisie de joie. J’ai eu l’intuition d’une relation, même si je n’en connais pas la nature.
Et si les liens qui unissent les créatures entre elles pouvaient revêtir une forme de gratuité, empreinte de notre Dieu-Relation ?

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

43 commentaires

Rédiger un commentaire

« Bonjour ma sœur, vous êtes bien aimable, mais cette méditation n'a pour moi rien à voir avec la parole de Jésus, qui n'est pas expliquée là. Bon jeudi. »

Lire la suite

Mon Ange - 05 mars 2020 - 0:50

« A l'intention de Rouquinet (Commentaire à la suite de "Les yeux dans les yeux") 4-3. 9 hres 56.

Un petit coucou qui vous dira que je suis heureuse
de vous avoir retrouvée, après un long laps de t... »

Lire la suite

Esperanza - 04 mars 2020 - 18:26

« Merci pour ce joli commentaire! je peux chanter : "Mon Dieu tu es grand, tu es beau, Dieu vivant Dieu très haut, tu es le Dieu d'amour, Mon Dieu, tu es grand, tu es beau Dieu vivant Dieu très haut, ... »

Lire la suite

claudemarie - 03 mars 2020 - 23:20

« Un petit écureuil, c’est gentil. Un cafard, ça l’est moins.
Et pourtant, ils existent comme créatures terrestres.
Nous sommes tous placés au sein d’une harmonie qui s’appelle Nature.
Car, ... »

Lire la suite

Vincent59 - 03 mars 2020 - 23:05

« Si nous nous sentions réellement interdépendants, cela changerait beaucoup de choses dans notre manière de vivre : nous préserverions l'espace vital des animaux sauvages qui sont si merveilleux, n... »

Lire la suite

antoinette IDF - 03 mars 2020 - 21:00

« Merci beaucoup soeur Véronique d’avoir. Si joliment dit les mots d’un parcours que nous sommes nombreux-ses à avoir fait.
Ah pourquoi alors es-tu chagrine, o mon âme, pourquoi me troubles-tu ? ... »

Lire la suite

Godelieve - 03 mars 2020 - 19:33

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00