C’était la sixième heure, environ midi.

Evangile selon saint Jean ch. 4, v. 6

Après avoir choisi ses douze apôtres, Jésus leur donne une consigne ferme : n’entrez pas chez les païens ni dans les villes des Samaritains. 
Et pourtant, aujourd’hui Jésus transgresse ses propres ordres et le voici en Samarie, près du puits de Jacob, seul, fatigué et assoiffé. C’était la sixième heure, midi, l’heure du repas et du repos. L’heure où on ne sort plus de chez soi, car il fait vraiment trop chaud. C’est l’heure bénie où l’on refait ses forces dans la douce intimité de la maison qui donne fraîcheur et sécurité. Voici l’heure où rien ne se passe et où la chaleur invite à la sieste et au silence.
Contre toute attente, c’est à ce moment surprenant que la Samaritaine sort avec sa jarre pour puiser de l’eau alors que ses compagnes ont accompli cette rude tâche le matin, à la fraîche. La présence de cette femme n’étonne ni ne surprend Jésus. La conversation s’engage, l’intimité s’installe malgré la température et l’heure qui tourne. 
Pour Jésus, il n’y a pas d’heure pour rencontrer Dieu ! Dieu se présente à nous sans rendez-vous et à chaque instant de nos vies. « Crois-moi, femme, l’heure vient ! »* 
L’heure de Jésus, c’est maintenant, où que nous soyons et qui que nous soyons. Il s’invite dans nos vies telles qu’elles sont. À la sixième heure, Jésus se présente comme le Messie à la Samaritaine. De même, à la sixième heure, Jésus crucifié donnera sa vie pour que le monde soit sauvé. 
Il n’y a pas de mauvaise heure pour rencontrer le Christ, Il se révèle et Il sauve quand Il veut, quand nous avons l’audace d’aller à lui, comme elle. 


*Evangile selon saint Jean, ch.4, v. 21

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Neuvaine contre le coronavirus

Face à l’épidémie du coronavirus, avec Marie, unissons-nous dans la prière, pour une neuvaine du 17 au 25 mars 2020.

Pour priez la neuvaine, vous recevez un  lien dans le bas de votre email quotidien de carême. Vous pouvez aussi vous connecter directement sur le site https://priere.retraitedanslaville.org/neuvaine-solidarite-coronavirus/ 

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

41 commentaires

Rédiger un commentaire

« Mangeuse d'hommes ! cher frère, vous en avez choqué, plus d'un, d'une !
Mais regardons bien autour de nous, en nous, même, comme on a vite fait de coller un étiquette ! Cette femme qui venait puis... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 17 mars 2020 - 12:30

« Excellent cette proposition de Neuvaine face au coronavirus. De plus c'est très bien présenté ! Ce passage biblique avec une méditation, c'est prodigieux. Oui vraiment c'est excellent. »

Lire la suite

Gilou - 16 mars 2020 - 22:31

« Jésus est présent en tout lieu et en tout temps, vous avez raison, il suffit d'aller vers lui et delui ouvrir notre porte, la porte de notre coeur... Il nous laisse libre de l'accueillir. Ayons l'au... »

Lire la suite

claudemarie - 16 mars 2020 - 22:07

« Je ne sais trop où écrire pour que vous voyez mon message, Godelieve, Mahona, et tous ceux qui, de nom ou de cœur, ont eu une pensée pour moi. Je voulais juste vous dire comme cela me touche, prof... »

Lire la suite

Audrey - 16 mars 2020 - 19:46

« Un bel exemple d'union, dans cette vague de peur... et d'amour... »

Lire la suite

Jacques - 16 mars 2020 - 19:06

« Une neuvaine contre le coronavirus. Ca me laisse perplexe par rapport aux méditations précédentes: la beauté de la création, la joie parfaite selon St François d'Assise...
Je n'en dirai pas plus... »

Lire la suite

& - 16 mars 2020 - 18:09

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00