Dieu saura bien trouver l’agneau pour le sacrifice, mon fils. 

Livre de la Genèse, ch. 22, v. 8

Monté sur son âne, le fils avance vers la montagne, dans un grand silence. Abraham marche devant et rumine son incompréhension. Il part sacrifier son fils unique, obéissant à la demande surréaliste de Dieu : lui offrir Isaac, ce fils tant désiré, arrivé dans un éclat de rire* quand on ne l’attendait plus. Alors qu’Isaac est déjà fixé au bois et que son père lève le couteau, par la main de l’ange, Dieu vient arrêter son geste fatal. Non seulement parce que cela lui suffit, Il a éprouvé l’obéissance de son serviteur, mais tout aussi radicalement parce qu’Il a le meurtre en horreur. Au-delà de son amour paternel pour son fils, Abraham découvre alors que cet enfant, vivant, a un prix inestimable aux yeux de Dieu. Il est l’héritier de l’Alliance, il porte la bénédiction de la part de Dieu pour tous.
Après être entré à Jérusalem sous les acclamations, Jésus fut lui aussi hissé sur le bois, pour être sacrifié sur l’autel de la tranquillité des autorités religieuses de l’époque. Mais sous le sordide des jeux de pouvoirs humains se joue quelque chose de bien plus essentiel : le salut, la vie du monde. « Dieu a tellement aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique. »** Du haut de la Croix, Jésus est le signe de cette générosité infinie de Dieu qui ne nous a pas refusé ce qu’Il avait de plus cher.
En ce jour, nous nous tenons face à la croix, avec tous ceux qui combattent le mal, qui le subissent dans leur chair, qui pleurent un être aimé. En ce vendredi saint qui semble s’éterniser, la croix n’est mystérieusement pas qu’un signe de mort ou de désespoir. Elle resplendit aussi du don du Christ, qui donne du prix à ma vie, à chacune de nos vies. Un prix infini.


* Livre de la Genèse, ch. 17, v. 17 ; ch. 18, v. 12 ; ch. 21, v. 6
**Evangile selon saint Jean , ch. 3, v. 16


CONFINEMENT DANS LA VILLE 
😉
Chaque jour, un conseil, un témoignage pour vous aider à vivre le confinement

« Tu as du prix à mes yeux » c’était le thème du pèlerinage du Rosaire en 1990, ma première année d’engagement et pas ma dernière ! A Lourdes, nous sourions, nous rions, car nous sommes en fraternité. Tous, dans nos faiblesses ‒ peur, échec, maladie ‒ nous reconnaissons notre besoin les uns des autres. Cette chaude solidarité humaine ouvre le chemin d’une vie fleurie par l’échange, la confiance, l’amitié.
Et moi aujourd’hui, isolée, j’ai du prix aux yeux de qui ? Qui a du prix à mes yeux ? Ah c’est vrai, il y a deux jours j’ai eu Janinka au téléphone, c’était pas la forme, je vais la rappeler… 
Sylvette, 
le “couteau suisse” de Retraite dans la Ville


Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Vendredi saint : le Chemin de Croix, c'est quoi ?

Le vendredi saint donne l'occasion au peuple de Dieu de manifester plus particulièrement et fortement sa dévotion envers la mort rédemptrice du Christ, à travers le Chemin de Croix.

Pendant la Semaine Sainte, ThéoDom vous propose une vidéo de théologie par jour pour mieux comprendre la passion du christ.

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

46 commentaires

Rédiger un commentaire

«
Bonjour,

Il est samedi saint.........en silence…..dans mon appartement…...en écoutant la passion du Christ.......j'attends demain!!!!

Je tiens simplement à vous dire grand MERCI les frères ... »

Lire la suite

Frannçoise ECOEUR - 11 avril 2020 - 15:54

« Petite espérance… Elle est si petite que je ne la vois meme plus.
Bonne fete de paques »

Lire la suite

Camille - 11 avril 2020 - 14:12

« "À quoi sert la fleur qui naît et meurt sous les fougères ?
À quoi sert le musicien qui joue seul dans sa chambre ?
À quoi sert l'aveugle, puisqu'il ne voit pas,
Le sourd puisqu'il n'entend pas,... »

Lire la suite

Ange - 11 avril 2020 - 10:46

« Après les cris, les invectives, les pleurs, le silence. Le silence qui s'abat sur les apôtres disparus, la mère de Jésus dont on ne sait rien à ce moment-là sinon qu'elle était près de la Cro... »

Lire la suite

mahona - 11 avril 2020 - 10:15

« Je ne comprend pas. Je ne comprend pas où va ce monde !
Toute souffrance a une explication.
Je ne comprend pas que l'homme ne voit pas le danger.
Pas de fete de Pâques pour moi. Je n'y pense meme ... »

Lire la suite

Christine - 11 avril 2020 - 7:09

« Il faut obéir à Dieu. De façon générale et surtout si l’on a la grâce de l’entendre.
Abraham a de quoi être surpris par sa demande, mais Dieu domine tout, évènements et situations.
« La ... »

Lire la suite

Vincent59 - 10 avril 2020 - 23:52

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00