Le voici maintenant le moment favorable, le voici maintenant le jour du salut.

Deuxième lettre de saint Paul aux Corinthiens, ch. 6, v. 2

Quel est le plus grand danger de la vie chrétienne ? S’habituer, se résigner, déclarer forfait.

Face au péché évidemment, à cause de ce petit démon décourageant : « À quoi bon ? » À quoi bon, encore, des résolutions de carême ? Mais le pire serait de devenir des blasés de l’amour de Dieu. Jésus a donné sa vie pour moi, certes, et alors ? Cela va-t-il régler mes problèmes de famille, de travail ou de surpoids ? 


"Je me lève et je te bouscule, tu n’te réveilles pas… Comme d’habitude.
Sur toi je remonte le drap, j’ai peur que tu aies froid… Comme d’habitude.
Ma main caresse tes cheveux… Comme d’habitude.
Mais toi tu me tournes le dos… Comme d’habitude."


Et si cette chanson parlait aussi de la façon dont Dieu nous aime et prend soin de nous ? Et s’il suffisait de se réveiller et de se tourner vers Dieu pour réveiller l’amour éteint ? Et si c’était aussi simple que cela ?
Alors notre carême prendrait un sens bien différent. Il ne s’agirait plus de se priver d’un peu de chocolat comme si cela pouvait avoir un quelconque intérêt. Il ne s’agirait plus d’essayer de se changer à grands coups de volonté. Car ce qu’il faut, c’est que le cœur change, que ça change au cœur pour se remettre en marche vers le Ciel.
Réveillons-nous et commençons par jeûner, c’est-à-dire séparons-nous de ce qui nous encombre, de ce qui nous rend esclaves : gloutonnerie, temps gaspillé, bruit, médisances ou relations toxiques. Mais à quoi servirait le jeûne sans aumône, sans offrir le temps et l’argent ainsi libérés ? Et à quoi servirait l’aumône sans prière pour cette personne à qui je viens de donner ? 

Alors le jeûne, l’aumône et la prière prendront tout leur sens : nous apprendre à aimer. 


CARÊME DANS MA VIE 😇
Chaque jour, un geste, un témoignage pour vous aider à vivre le carême

Petit fils d’œnologue, d’une famille de Touraine baignée par la Loire et le vin, j’ai une affection parfois démesurée pour… Or, je ne peux ignorer que, dans le clergé, l’alcoolisme a quasiment été une maladie professionnelle. Pendant le carême, je ne bois de l’alcool que les dimanches et les jours de solennité et, ces jours, je ne prends qu’un seul verre. Cet effort peut sembler très peu, mais certaines fins de carême se sont révélées assez pénibles. Elles m’ont rappelé à la prudence.
Frère Raphaël De Bouillé

A votre tour, témoignez d'un geste que vous faites pendant le carême en cliquant ici 
Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Les 7 péchés capitaux : Qu'est ce qu'on rate ?

Pendant les 9 premiers jours de carême, suivez la série ThéoDom sur les péchés capitaux.

Tout le monde a entendu parler des «7 péchés capitaux». Sans les prendre vraiment au sérieux, le cinéma, la publicité et même les youtubers s’en sont emparés. Mais d’où vient cette liste qui fait frémir ?

Dans cette vidéo d’introduction, frère Raphaël de Bouillé nous fait voyager avec les moines du désert d’Égypte, qui, à force d’introspection et de pédagogie, ont mis en place cette liste des péchés «de tête».

Fort de son expérience de coaching pastoral, frère Raphaël place cette approche «négative» de la vie chrétienne à côté d’une approche plus «positive» : les péchés ne vont pas sans les vertus ! Heureusement, notre tradition ne se limite pas à lutter contre des vents contraires. Le Christ, par sa grâce, nous accompagne pour lutter contre le péché et développer ce qu’il y a de bon en nous.

Retrouvez toutes les vidéos de la série sur le site www.theodom.org

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

43 commentaires

Rédiger un commentaire

« Un grand merci cher Frère Nicolas, Frère Jacques-Benoit et chères soeurs de Prouilhe pour vos si belles méditations.
Et merci chères soeurs de Beaufort pour vos chants vraiment magnifiques.
Nous ... »

Lire la suite

Isabelle et Bertrand - 02 mars 2021 - 22:02

« Merci à Frère Nicolas Burle pour ses paroles simples, imagées et pleines d'humour qui nous touchent et nous aident à la réflexion dans notre quotidien. »

Lire la suite

Nicole et Jacques Vandewalle - 20 février 2021 - 11:04

« Merci pour cette belle méditation et ce lien au jeûne si éclairant . Merci »

Lire la suite

Isabelle BRÉMOND - 19 février 2021 - 9:14

« ✅. !
Nous recevons encore avec votre témoignage la compréhension de NOTRE Carême à nous en particulier ...
Soutien
Études
Explications
Compréhension ...
Et le FAIRE , CE Carême ve... »

Lire la suite

du Crest - 18 février 2021 - 7:18

« Voilà je me lance : je suis décidée à suivre ce Carême. Il y a déjà quelques années que Jésus m'appelle enfin c'est depuis toujours en vérité seulement avant je n'avais pas conscience de c... »

Lire la suite

Anne-Marie Bourrigaud - 17 février 2021 - 22:33

« Merci frère Nicolas pour votre méditation. Bel exemple cette chanson de "Cloclo".
J'ai un peu traîné les pieds avant de me mettre à mon clavier, mais ce soir, j'ai reçu un message fraternel d'un... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 17 février 2021 - 22:25

Votre soutien nous est indispensable pour poursuivre notre mission. Votre don est un geste missionnaire

-0:00