Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

Évangile selon saint Marc, ch. 1, v. 13

Voilà un détail qui peut sembler curieux. Quand on pense aux tentations de Jésus, on pense généralement aux styles d’épreuves qu’Il a pu subir. Parfois peut-être on se sent rassuré en se disant que, Lui aussi, a été tenté. Mais on retient rarement cet élément que l’on renvoie vite dans le décor : Jésus était au milieu des bêtes sauvages et des anges. Pourtant, ce petit verset est tout à fait déterminant pour notre chemin de carême.

Le carême nous invite, en effet, à fuir ce qu’il y a de bestial en nous : débordements de colère, d’envie, instincts mal maîtrisés… Tenir en respect la bête sauvage qui nous habite tous : sans doute avons-nous conscience que c’est là une des finalités du carême et qu’il y a, cette année encore, du travail pour y arriver !

Mais on aurait tort d’en rester seulement à cet aspect. Car le carême c’est autant éviter de ressembler à la bête sauvage qu’à l’ange. Étonnant, me direz-vous peut-être : les anges ne sont-ils pas des créatures spirituelles, si proches de Dieu, des créatures auxquelles nous devrions ressembler ? Eh bien, justement pas ! Le chemin du carême n’est pas fait pour ceux qui veulent rester au niveau du sol, mais il n’est pas fait non plus pour ceux qui veulent rêver trop vite à des altitudes inatteignables. N’imaginons pas que nous pourrions nous élever vers Dieu d’un coup de battement d’ailes. Nous ne sommes pas des créatures sans histoire ; acceptons que nos chemins humains soient souvent laborieux et tâtonnants. Ne rêvons pas non plus d’être de purs esprits ; nous sommes aussi faits de chair et de sang et c’est cette réalité qui est pour nous le chemin vers Dieu. 

Le carême nous est offert pour apprendre à aimer ou, ce qui est la même chose, réapprendre à habiter notre humanité. Et être profondément humain, c’est se situer sur ce chemin de crête entre la bête sauvage et l’ange. Devenir un homme juste, c’est consentir à être juste un homme. Car c’est là que nous rencontrerons la main de Dieu qui nous élèvera jusqu’à Lui.


CARÊME DANS MA VIE 😇
Chaque jour, un geste, un témoignage pour vous aider à vivre le carême

C'est une injonction médicale : marcher une heure par jour d'un bon pas ! Dans la rue, je croise des inconnus. En ce temps de Covid, une crainte advient : masque ou pas masque ? Passeront-t-ils tout près ou à bonne distance ? La méfiance domine. Faire carême, ne serait-ce pas retrouver un esprit de fraternité et d'accueil ? Oui, et pour cela je poserai les actes qui tissent des liens : échanger des regards, s’incliner, et rendre tous les petits services possibles. 
Frère Jean-Michel Maldamé, prédicateur, dominicain du couvent de Toulouse 

À votre tour, témoignez d'un geste que vous faites pendant le carême en cliquant ici.   

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

L'avarice : un désir démesuré de possession

Pendant les 9 premiers jours de carême, suivez la série ThéoDom sur les péchés capitaux.

L’avarice est une volonté démesurée de posséder argent ou biens, sans vouloir partager. Elle devient péché quand cette passion prend toute la place et nous détourne de l'amour de Dieu. Elle s’oppose aussi à la «pauvreté de cœur» des Béatitudes.

Dans cette vidéo, frère Alban Vallette d’Osia nous montre un bon usage des biens que nous avons. La lutte contre l’avarice nous aide à nous abandonner et à grandir dans la confiance en Dieu.

Retrouvez toutes les vidéos de la série sur le site www.theodom.org

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

28 commentaires

Rédiger un commentaire

« Bonsoir Frère,
Ce passage invite à se retirer, à s'éloigner des autres pour faire cœur à cœur avec le Seigneur, se mettre en prière pour enlever la bête qui est en soi et
progresser dans la b... »

Lire la suite

Cyprien - 23 février 2021 - 3:09

« Bravo pour cette belle réflexion, bien construite et ouvrant vers un beau panorama, sur cette crête...

»

Lire la suite

By christine - 22 février 2021 - 18:31

« Difficile de résister à la tentation, si je réfléchis, c'est chaque jour qu'il me faut lutter. Il y a tant de chemins qui sont là pour nous emmener hors du droit chemin justement, tant de choses ... »

Lire la suite

monette - 21 février 2021 - 23:52

« Le titre de votre développement est étonnant. Le Seigneur ne dit jamais que les hommes seront des anges. Après son baptême, ll est poussé au désert, ce lieu sans Dieu, où rôde bien sûr le Ten... »

Lire la suite

ALINE - 21 février 2021 - 20:24

« La Carême nous est offert pour apprendre à aimer, ou réapprendre à aimer; pas toujours facile, surtout quand nous avons été blessé. Apprendre à dominer notre colère intérieure pour éviter ... »

Lire la suite

claudemarie - 21 février 2021 - 20:18

« Je me réjouis de vos méditation , mais ,aïe , aujourd'hui ,je me chrétienne oecuménique qui écoute les enseignements d'Annick de Souzenelle .
Je vois maintenant autrement "mes animaux intérie... »

Lire la suite

Geneviève - 21 février 2021 - 19:13

Rejoignez une rencontre de carême en visio-conférence et échangez avec d'autres retraitants autour d'une méditation 

Tout au long du carême, une équipe de frères dominicains et de soeurs dominicaines répond à vos questions

Chaque jour, priez l'office des vêpres avec les moniales dominicaines de Beaufort

-0:00