Jette-toi en bas.

Évangile selon saint Matthieu, ch. 4, v. 6

Plus que toute autre tentation, celle par laquelle le diable propose à Jésus de se jeter dans le vide manifeste un appel à fuir le réel. Non seulement ce qu’il lui demande d’accomplir est délirant, mais, en plus, la récompense promise est hypothétique. Le mal nous entraîne précisément dans cette fuite du réel et du présent. Parfois, la tentation consiste à nous focaliser sur le passé : « Si je n’avais pas fait tels choix, telles erreurs, je n’en serais pas là ; maintenant, j’ai les mains liées. » Parfois, la tentation réside dans une projection vers un futur incertain : « J’ai la poisse, ça ne marchera jamais. » Ou encore : « Tout ira bien mieux si je gagne au loto, si je trouve le grand amour… »

Évidemment, on peut désirer que de belles choses nous arrivent et résolvent certains problèmes concrets, mais cela peut nous conduire à une fuite permanente. Ne soyons pas dupes de l’avenir enchanteur agité devant nous par notre imagination ou par d’habiles prestidigitateurs ! Si le tentateur met tellement de zèle à nous détourner du réel et du présent, c’est parce que ce sont là les lieux par excellence de notre rencontre avec Dieu. C’est aujourd’hui que nous sommes appelés à nous tourner vers Dieu. Aujourd’hui que vais-je faire pour aimer, pour aimer réellement ?

Le présent et le réel sont moins spectaculaires que nos déceptions issues du passé ou nos rêves de grandeur pour le futur. Mais c’est là où nous pouvons recevoir de Dieu ce qui donne du poids à nos vies, ce qui fait de nous des êtres pleinement humains, vraiment appelés à la gloire.


CARÊME DANS MA VIE 😇
Chaque jour, un geste, un témoignage pour vous aider à vivre le carême

Cachée derrière le démon du confinement, cette période inédite s’est apparentée au syndrome du glissement dans le canapé… Début février j’ai eu la chance de changer d’air à la montagne. Peu de pentes, beaucoup de côtes ! J’ai soufflé, râlé, râlé encore…J’ai grimpé, grimpé, j’y suis arrivée ! Et bravo ! Quel bonheur !
Retour au présent en traduisant cela en acte pendant ce carême. J’ai décidé de quitter mon canapé, de réagir, de bouger, de créer, de m’aérer le corps et le cerveau.
Plus d'excuses, je suis reconnectée.  À toi, à vous, à moi. Et quel bonheur !
Sylvie Pollet, équipe Retraite dans la ville

À votre tour, témoignez d'un geste que vous faites pendant le carême en cliquant ici

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

L'acédie : un manque de goût pour la vie spirituelle

Pendant les 9 premiers jours de carême, suivez la série ThéoDom sur les péchés capitaux.

L'acédie est un manque de goût pour la vie spirituelle. Les moines de l’Antiquité l'avaient déjà identifiée comme un état d’esprit qui nous éloigne de Dieu. Le Pape François parle «d'un poison, d'une brume qui entoure l’âme et ne la fait pas vivre».

Dans cette vidéo, frère Christian-Marie Donet et frère Alban Vallette d'Osia nous dévoilent les mécanismes de l'acédie et les pistes pour y échapper. Ils contribuent ainsi à nous éclairer sur nos états intérieurs.

Retrouvez toutes les vidos de la série sur le site www.theodom.org 

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

27 commentaires

Rédiger un commentaire

« Merci infiniment pour ces paroles qui résonnent tant en moi. »

Lire la suite

Isabelle BRÉMOND - 25 février 2021 - 8:58

« J'ai écouté le message de la vidéo sur l'acédie et tout ce que vous dites est vrai! Je l'ai moi-méme vécu il y a un an mais je ne me suis jamais coupée de Dieu; au contraire j'ai crié vers lui... »

Lire la suite

Marie-Claude - 24 février 2021 - 21:26

« merci,
cette méditation m´a inspirer, notamment dans un fait qui se produit dans ma vie.
bonne soirée »

Lire la suite

F-RED - 24 février 2021 - 21:03

« C'est extremement vrai, et cette méditation me fait beaucoup de bien.
Le Dieu unique est le dieu des vivants., donc du présent, réalité éternelle. Ce n'est pas si évident, car l'homme est sans ... »

Lire la suite

antoinette IDF - 24 février 2021 - 20:52

« Merci de vos explications très compréhensibles, elles me font du bien. Vivre dans le présent est le plus important. Apprécier de vivre ce temps qui nous est donné, que Dieu nous donne à cet inst... »

Lire la suite

claudemarie - 24 février 2021 - 20:44

« Merci frère Jacques-Benoît, votre méditation est très simple et ancrée dans la réalité.
Pourquoi regarder la vie dans un rétroviseur ? Ce qui est fait est fait, cela m'arrive d'avoir des souve... »

Lire la suite

monette - 24 février 2021 - 18:38

Votre soutien nous est indispensable pour poursuivre notre mission. Votre don est un geste missionnaire

-0:00