Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux !

Évangile selon saint Matthieu, ch. 21, v. 9

J’ai reçu une mission – préparer sa venue. Je vivais en sachant que derrière moi venait celui qui était plus grand que moi. Je n’ai jamais voulu prendre sa place. Toute ma joie était de lui préparer un peuple. Pour cela, j’ai traversé l’épreuve du désert, pour cela, je prêchais, pour cela, je baptisais. Je clamais haut et fort notre soif de justice, car je savais que lui, Jésus, apporterait le feu de sainteté et instaurerait le règne nouveau !

J’ai vu sa venue, mais je n’ai pas vu toute la splendeur de sa gloire. Dans les cachots d’Hérode, je continuais de dénoncer l’injustice, j’espérais que le Royaume de Jésus Messie éclate tel un orage, en balayant les immondices de ce monde.

Je n’ai pas vu mes attentes s’accomplir. Les gardes sont entrés brusquement dans mon cachot. Les bruits de la fête royale parvenaient étouffés jusqu’à moi. Cette fête a scellé, semble-t-il, mon destin. Décapité pour plaire à une gamine, exécuté pour venger l’amour-propre d’une reine.

Me voici caché dans le sein de la terre. Enterré. Sans lumière aucune.

Une clameur me parvient : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! » Jésus entre à Jérusalem, acclamé tel un roi.

Des profondeurs, je crie vers lui, comme jadis de ma prison : es-tu celui qui doit venir où devons-nous attendre un autre* ?

Nous, les oubliés, nous, les morts, nous qui ne sommes plus que les ombres, viendras-tu jusqu’à nous ? Ton entrée triomphale à Jérusalem aujourd’hui est-elle pour cette cité seulement, pour cette terre seulement, pour ce monde seulement, ou est-elle aussi pour nous ? Descendras-tu jusqu’à nous, dans nos ténèbres ? 

Je croyais te connaître et je vois combien ton mystère me dépasse. J’attendais un juge, j’ai vu un maître de miséricorde. J’attendais de voir le mal anéanti, et j’ai vu ta tendresse. Telle une onction qui te venait de Dieu. Mais triomphera-t-elle de notre mort ? 

Je suis si loin de toi, et pourtant je t’espère encore. Je t’aime, Seigneur, ma force !

*Évangile selon saint Matthieu, ch 11, v.3


CARÊME DANS MA VIE 😇
Chaque jour, un geste, un témoignage pour vous aider à vivre le carême

Ce carême est la dernière ligne droite vers mon futur baptême. Après une vie très loin du Seigneur, Il est venu à ma rencontre par grâce et Il m'a sauvé la vie, spirituellement et concrètement. Cette année de catéchuménat a été une des plus belles de ma vie. Le trésor au bout du carême est ce baptême au nom du Seigneur, le commencement de la vie en Jésus Christ. Merci, merci pour cet amour, soyez bénis !
Fanny, retraitante


À votre tour, témoignez d'un geste que vous faites pendant le carême en cliquant ici


Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Saint Dominique, un fondateur

A l'occasion du jubilé des 800 ans de la mort de Saint Dominique, chaque samedi, retrouvez une vidéo sur le fondateur des Dominicains. Voici la vidéo d'un samedi précédent :

Qu'est-ce qui peut bien se passer dans la tête de Dominique quand il décide d'envoyer la poignée d'hommes qui le suit aux quatre coins de l'Europe ? Par ce geste fou et inspiré, Dominique transforme une petite communauté toulousaine en ordre religieux mondial. Fonder un ordre religieux ou une famille suppose de lui donner un socle, le roc du Christ.


Dans la première partie de la vidéo, le frère Jean-Pierre Brice Olivier nous entraîne avec Dominique dans l'aventure de la naissance des Dominicains.


Une autre aventure tout aussi belle passionne Etienne Villemain : la création du « Village de François », un rêve devenu réalité. Dans la suite de la vidéo, il témoigne de son expérience de fondateur. 


Bon film et belle semaine sainte,

fr. Benoît

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

36 commentaires

Rédiger un commentaire

« Oui Jean-Baptiste devait se poser ces questions, je le comprends... C'est vraiment un grand Mystère,super grand mystère pour moi!!! mais je retiendrai votre phrase:
"Je croyais te connaître et je v... »

Lire la suite

claudemarie - 29 mars 2021 - 10:03

« Merci frère Pavel pour ce beau message d'espérance. Jésus est toujours avec nous quoi que nous fassions et où que nous soyons. Il est tout simplement le rédempteur. Je prie toujours pour les "âm... »

Lire la suite

Marilou - 29 mars 2021 - 7:28

« Quelle belle méditation! Vivante et remplie d'espoir. On se croirait en présence de Jean-Baptiste espérant que le Christ viendrait rétablir l'ordre. Mais non pas déçu car il dit: «J'ai vu ta t... »

Lire la suite

Micheline Lévesque - 29 mars 2021 - 0:42

« Tant de fois je me demande encore "descendras tu dans mes ténèbres", ce Dieu juge s'efface difficilement et pourtant je sais, je crois que Tu n'es que Miséricorde, qu'Amour...je m'accroche et je se... »

Lire la suite

Kat - 29 mars 2021 - 0:00

« Merci frère Pavel
Beauté des mots, beauté d’une parole jumelée à celle qui nous fut donnée
Jean Baptiste , si proche de Jésus, clan, famille sacerdotale
Oh enfants : moi qui suis mère, comm... »

Lire la suite

Godelieve - 28 mars 2021 - 23:46

« En cet fin du dimanche des rameaux quelle joie profonde de vous écouter plusieurs fois frère ; merci merci pour cette méditation enfin plus que cela un chemin.
Un chemin qui suit la vie même de st... »

Lire la suite

manine - 28 mars 2021 - 22:48

Votre soutien nous est indispensable pour poursuivre notre mission. Votre don est un geste missionnaire

-0:00