Introduction

V/ Dieu, viens à mon aide,


R/ Seigneur, viens vite à mon secours.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen.

Hymne

Heureux les pauvres pour le Seigneur,
le ciel déjà leur est donné.
Heureux les humbles, heureux les doux,
leur part sera la vie à jamais.

Heureux les frères prêts au pardon,
l'Esprit d'amour les a comblés.
Heureux les justes, heureux les purs,
car ils verront la face de Dieu.

Heureux tous ceux qui portent la paix,
ils sont les fils du Dieu vivant.
Heureux les hommes au coeur simple et droit,
car dans sa gloire Dieu les prendra.

Heureux les frères persécutés,
témoins du Christ en sa passion.
Car Dieu lui-même sera leur joie
dans le Royaume où il les attend.

Antienne 1

Que le Seigneur te réponde au jour de détresse ; qu'il te donne à la mesure de ton coeur.

Psaume 1

Psaume 19

Que le Seigneur te réponde au jour de détresse,
que le nom du Dieu de Jacob te défende.
Du sanctuaire, qu'il t'envoie le secours,
qu'il te soutienne des hauteurs de Sion.

Qu'il se rappelle toutes tes offrandes ;
ton holocauste, qu'il le trouve savoureux.
Qu'il te donne à la mesure de ton coeur,
qu'il accomplisse tous tes projets.

Nous acclamerons ta victoire
en arborant le nom de notre Dieu. *
Le Seigneur accomplira
toutes tes demandes.

Maintenant, je le sais :
le Seigneur donne la victoire à son messie ; *
du sanctuaire des cieux, il lui répond
par les exploits de sa main victorieuse.

Aux uns, les chars ; aux autres, les chevaux ;
à nous, le nom de notre Dieu : le Seigneur.
Eux, ils plient et s'effondrent ;
nous, debout, nous résistons.

Seigneur, donne au roi la victoire !
Réponds-nous au jour de notre appel.

Antienne 2

Dresse-toi, Seigneur, dans ta force : nous chanterons ta vaillance.

Psaume 2

Psaume 20

Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
Tu as répondu au désir de son coeur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.
Ta main trouvera tes ennemis,
ta droite trouvera tes adversaires.

Tu parais, tu en fais un brasier :
la colère du Seigneur les consume,
un feu les dévore.
Tu aboliras leur lignée sur la terre
et leur descendance parmi les hommes.

S'ils trament le mal contre toi,
s'ils préparent un complot, *
ils iront à l'échec.
Oui, tu les renverses et les terrasses ;
ton arc les vise en plein coeur.
Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

Antienne 3

Gloire à l'Agneau immolé !

Cantique nt

Apocalypse de Jean, 4, 11 ; 5, 9.10.12

Tu es digne, Seigneur notre Dieu, *
de recevoir
l'honneur, la gloire et la puissance.

C'est toi qui créas l'univers ; *
tu as voulu qu'il soit :
il fut créé.

Tu es digne, Christ et Seigneur, *
de prendre le Livre
et d'en ouvrir les sceaux.

Car tu fus immolé, +
rachetant pour Dieu, au prix de ton sang, *
des hommes de toute tribu,
langue, peuple et nation.

Tu as fait de nous, pour notre Dieu,
un royaume et des prêtres, *
et nous régnerons sur la terre.

Il est digne, l'Agneau immolé, +
de recevoir puissance et richesse,
sagesse et force, *
honneur, gloire et louange.

Lecture

1ère lettre de Saint Paul aux Corinthiens 1, 27b-30

Ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort ; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est rien, voilà ce que Dieu a choisi pour détruire ce qui est quelque chose, afin que personne ne puisse s’enorgueillir devant Dieu. C’est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes dans le Christ Jésus, qui a été envoyé par lui pour être notre sagesse, pour être notre justice, notre sanctification, notre rédemption.

Antienne Magnificat

Le Père qui m'a envoyé est avec moi, il ne me laisse jamais seul, car je fais toujours ce qui lui plaît.

Magnificat

Lc 1, 47-55

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent;

Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Intercession

Seigneur Jésus, tu nous as demandé de veiller pour ne pas entrer en tentation, nous appelons vers toi :

R/ Ô Dieu Saint, Ô Dieu Fort, Saint Immortel, prends pitié de nous !

Tu as promis, quand deux ou trois prieraient en ton nom, d’être au milieu d’eux, enseigne-nous la prière véritable.

Purifie ton Église qui te cherche en ce temps de pénitence, qu’elle avance vers Pâques dans la force de l’Esprit.

Toi qui as tant aimé les hommes, saisis-nous de ta charité.

Tu as souffert la croix pour le salut du monde, fais-nous lutter pour ta justice.

Reçois dans l’éternité bienheureuse ceux qui meurent, et donne-nous d’accueillir notre mort comme un passage vers la vie.

Notre Père

Notre Père, qui es aux cieux, 
Que ton Nom soit sanctifié, 
Que ton règne vienne, 
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. 
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour. 
Pardonne-nous nos offenses, 
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. 
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, 
mais délivre-nous du Mal. 
Car c'est à toi qu'appartiennent : 
le règne la puissance et la gloire, 
Pour des siècles des siècles.

Oraison

Seigneur, accorde-nous la grâce de persévérer dans ta volonté ; afin qu'au long des jours, le peuple dévoué à ton service augmente en nombre et grandisse en sainteté.

Conclusion

Bénissons le Seigneur. Nous rendons grâce à Dieu.

Chant à Marie

Sous ta garde, Ô notre Dame,
nous cherchons un sûr abri.
Tant de peine emplit nos âmes,
Veuille point n’avoir mépris,
Garde-nous en ta bonté
quand approchent les dangers,
Vierge glorieuse,
Mère bienheureuse.

<p>Tout au long du carême, une équipe de frères dominicains et de soeurs dominicaines répond à vos questions<br></p>

<p>Chaque jeudi, la communauté des internautes ou les soeurs dominicaines prient pour votre intention de prière</p>