Deuxième don de l'Esprit : le don de piété filiale


« Priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, … » Mt 6,9

Jésus a marqué et même choqué les esprits de son époque : il appelait Dieu « Père » et même dans certaines circonstances « Papa », « Abba ». Cette dénomination traduit une profonde intimité remplie de joie entre lui et Dieu. Son bonheur d'aimer et d'être aimé en vérité, Jésus n'a pas cherché à le garder jalousement pour lui. Quand ses disciples lui ont demandé « apprends-nous à prier » il leur a répondu, « quand vous priez, dites Notre Père… ». Il les invitait à le rejoindre dans sa relation unique avec son Père et ainsi à devenir des enfants de Dieu. Par ses paroles pleines d'humanité, le frère Gabriel Nissim du couvent Saint-Jacques à Paris nous introduit dans le mystère des enfants de Dieu, le mystère du don de piété filiale.

Après les belles méditations des soeurs de Taulignan sur le don de la création, le frère Jean-Pierre Mérimée nous faire profiter de son expérience de prêtre ouvrier partageant la condition des pauvres, pour nous parler cette semaine du don de la Parole. 

Bonne deuxième semaine de carême !

frère Benoît Ente, op

Cette vidéo vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Vidéos

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains.

Voir toutes les vidéos

À vous la parole

0 commentaire

Rédiger un commentaire

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00