La période que nous traversons est difficile. L'éloignement physique de ceux qu'on aime est synonyme d'un manque de tendresse. Cette absence peut se traduire par une sensation d'éloignement de Dieu. Nous avons faim de ce pour quoi nous sommes faits : serrer la main d'un ami, prendre dans ses bras un nouveau-né, regarder un visage sans masque. En réalité nous avons faim de Dieu qui s'est fait homme.

« Je t'aime Seigneur ma force. » Sans doute Jésus est-il le premier à pouvoir dire ces mots en toute sincérité. Il nous donne la témérité de le suivre. Oui, il est possible d'aimer Dieu. Quand nous aimons notre frère, surtout celui dans le besoin, nous aimons Dieu. Et quand quelqu'un nous aime en vérité, c'est Dieu qui nous aime. En cette période de pandémie, comment aimer sans la proximité physique de celui qu'on aime ? Si nous voulons tenir dans cette épreuve, nous devons apprendre à aimer à distance.   

Le temps du carême peut nous y aider. Grâce à la Parole de Dieu d'abord. Comme une promesse qui rend présente la tendresse du Seigneur pour tous. Chaque jour, des frères, des sœurs et des laïcs dominicains méditent avec nous cette Parole pour nous la rendre accessible.

Grâce à la prière ensuite. Elle ouvre notre âme à cet amour de Dieu qui ne demande qu'à couler dans nos veines. Chaque jour, et c'est une nouveauté cette année, les moniales dominicaines de Beaufort partagent leur magnifique prière des vêpres accompagnée par la kora.

Grâce à un exemple de sainteté. A l'occasion du jubilé des 800 ans de la mort de Saint Dominique, chaque samedi, retrouvez une vidéo sur le fondateur des Dominicains. Le frère Jean-Pierre Brice Olivier nous raconte Dominique, empli de compassion, passionné par l'Écriture, homme de dialogue, missionnaire et fondateur, témoin de la fraternité dont l'exemple éclaire si justement notre époque.

Au début du carême, ThéoDom vous propose un éclairage théologique en vidéo sur les 7 péchés capitaux, ces pièges qui font obstacle à l'amour.

Enfin, pendant cette retraite, vous pourrez aussi :

- confier vos intentions de prière à la communauté

- poser une question à une sœur ou un frère dominicain

- rejoindre une rencontre de carême en visio-conference

- partager notre manière de vivre le carême avec Carême dans ma vie.

Ensemble, préparons notre cœur aux jours nouveaux qui arrivent, au Christ qui vient, à la joie de Pâques qui éclate. Ne gardons pas ce cadeau pour nous : partageons-le autour de nous.

Bon carême à tous. 

frère Benoît Ente, op


      Les méditations du carême :


      Cette vidéo vous éclaire ?

      Partagez cette méditation avec vos proches

      Asset 1 Partager

      Vidéos

      Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains.

      Voir toutes les vidéos

      À vous la parole

      0 commentaire

      Rédiger un commentaire

      Votre soutien nous est indispensable pour poursuivre notre mission. Votre don est un geste missionnaire

      -0:00