Retour

À vous la parole (28 commentaires)

« Bonsoir Frère,
Ce passage invite à se retirer, à s'éloigner des autres pour faire cœur à cœur avec le Seigneur, se mettre en prière pour enlever la bête qui est en soi et
progresser dans la bonne direction celle des anges.
Jésus nous aide à lutter contre
ce qui est mauvais en nous pour nous amener vers la sainteté, le respect, la loyauté, la charité.....l'amour.
»

Répondre

Cyprien - 23 février 2021 - 3:09

« Bravo pour cette belle réflexion, bien construite et ouvrant vers un beau panorama, sur cette crête...

»

Répondre

By christine - 22 février 2021 - 18:31

« Difficile de résister à la tentation, si je réfléchis, c'est chaque jour qu'il me faut lutter. Il y a tant de chemins qui sont là pour nous emmener hors du droit chemin justement, tant de choses que je voudrai faire et que je ne fais pas.
Après tout, le Christ m'accompagne, il est infiniment bon, c'est bien tentant de me croire à l'abri du péché. Il y a le discernement, mais est-ce que j'ai le bon discernement, même en faisant appel à l'Esprit Saint, suis je sûre de moi ? Cela peut être prétentieux de ma part !
Que de réflexions à creuser...
La phrase que je retiens :
"Devenir un homme juste, c'est consentir à être juste un homme. Car c'est là que nous rencontrerons la main de Dieu qui nous élèvera jusqu'à lui." »

Répondre

monette - 21 février 2021 - 23:52

« Le titre de votre développement est étonnant. Le Seigneur ne dit jamais que les hommes seront des anges. Après son baptême, ll est poussé au désert, ce lieu sans Dieu, où rôde bien sûr le Tentateur; Il accepte ce défi d'être tenté, Lui pleinement Homme et pleinement Dieu, Mais remarquons qu'Il est très ferme dans ses réponses, Il parle avec Autorité en citant la Parole ,"il est dit:", Il ne "discutaille" pas avec le tentateur, car La Parole est le bouclier qui lui cloue le bec et le tient à distance.
Appuyons-nous sur la parole, nourrissons-nous d'Elle, D'ailleurs tout est dit dans les 10 Paroles. Elles pointent toutes les recommandations de façon très
claires. »

Répondre

ALINE - 21 février 2021 - 20:24

« Merci pour votre commentaire ! Le Seigneur ne dit pas à l’homme qu’il sera un ange… mais l’homme peut se prendre pour un ange. Justement la tentation consiste à entendre autre chose que ce que le Seigneur nous demande. En revenir au texte, comme vous le soulignez nous évite de tomber dans cet écueil. Bon carême à vous ! »

Frère Jacques-Benoît Rauscher - 21 février 2021 - 21:50

« La Carême nous est offert pour apprendre à aimer, ou réapprendre à aimer; pas toujours facile, surtout quand nous avons été blessé. Apprendre à dominer notre colère intérieure pour éviter de réagir trop vite. Ne pas oublier de faire appel à l'Esprit Saint qui habite en nous, pour ne pas tomber dans la tentation..... Merci merci »

Répondre

claudemarie - 21 février 2021 - 20:18

« Le carême nous rappelle que nous n’aimons pas « suspendus dans les airs ». C’est avec notre histoire, ce qu’elle a de beau mais aussi de pesant que nous sommes invités à aimer. Le carême est un temps pour regarder notre histoire. Jamais seuls. Main dans la main avec le Christ qui nous aide à aimer en vérité, à faire avec lui un pas (même petit) pour avancer un peu plus sur le chemin de l’amour »

Frère Jacques-Benoît Rauscher - 21 février 2021 - 22:06

« Je me réjouis de vos méditation , mais ,aïe , aujourd'hui ,je me chrétienne oecuménique qui écoute les enseignements d'Annick de Souzenelle .
Je vois maintenant autrement "mes animaux intérieures ",et je n'ai pas envie de les fuir ,mais de les accueillir (conscientiser) ;
J'ai un petit chiot excité , un crocodile qui aime les eaux marécageuses et se peut se montrer méchant .. des émotions à transmuter pour grandir en humanité .. et toute une ménagerie qui est une richesse d'énergie, encore ignorée de moi ,le non accompli .;
Que savons nous des émotions animales ?, Il semble que ce soit plus compliqué que ce que l'on aime en penser : les poissons sont capables de comportement de deuil .; par exemple .(l y a des quantités de preuves de la souffrance psychologique des animaux)
Ces découvertes n'exalteraient -elles pas la puissance du créateur ,même si nous nous sentons décentrés quand nous portons un regard sans condescendance ?

Merci d'avoir lu ma contestation!
Geneviève
»

Répondre

Geneviève - 21 février 2021 - 19:13

« Pardon, Geneviève, mais je ne comprends pas votre contestation. Dans l'évangile, de la tentation du Christ , au désert, tout est symbolique. (Les anges et les bêtes sauvages sont une image)

Bonne soirée.
J.C
»

J.C - 21 février 2021 - 20:07

« Oui, vous avez raison: les animaux ne sont féroces que s’ils ne sont pas amadoués. Le carême ne nous invite pas à mettre les bêtes du désert en cage, mais à vivre bien avec elle…. »

Frère Jacques-Benoît Rauscher - 21 février 2021 - 22:09

« "Qui fait l'ange, fait la bête", c'est tout à fait juste. Par exemple, si je me prends pour un sauveur, je risque bien de me transformer en bourreau (cf les massacres "idéologiques"). »

Répondre

antoinette IDF - 21 février 2021 - 18:50

« Oh je suis bien d'accord. Marie Noëlle Thabut en parle aussi tres explicitement dans son commentaire de l'évangile de Jésus au désert (sur Radio ND). Les tentations sont les obstacles à surmonter, les non à dire, avant qu'il puisse commencer sa mission. Et le premier non, c'est le refus de vouloir échapper à la souffrance, en restant au niveau de l'intellect, du pur esprit. Les anges, purs esprits, ne souffrent pas, ils sont hors du temps et de l'espace. Les bêtes, elles, sont entièrement immergées dans la lutte pour la vie, elles souffrent sans doute bien plus que nous, mais n'en ont pas la conscience.
Jésus, lui, souffre bel et bien pendant sa retraite de 40 jours au désert, et il l'accepte, car c'est une préfiguration de ce qu'il aura à vivre pour sa mission ("le fils de l'homme n'a pas d'endroit pour reposer sa tête"). Autrement dit, il vit ce qu'il proclame,, il sera dans le monde sans être du monde. L'homme accompli.. ..Sinon, comment aurait il pu nous montrer le chemin de la liberté, du sens de la vie ? Nous n'aurions jamais pu suivre, ni un ange, ni une bête.

PS 1 : la video de ce jour sur le péché capital de l'avarice est très riche, c'est le cas de le dire.
PS 2: je viens de regarder sur You tube des extraits de la nuit des témoins, je suis horrifiée du nombre de religieux assassinés dans le monde. Je me suis dit qu'il y a toujours de nos jours beaucoup de martyrs de la foi . »

Répondre

antoinette IDF - 21 février 2021 - 18:43

« Merci pour cette conclusion. C'est juste magnifique !

"Devenir un homme juste, c’est consentir à être juste un homme. Car c’est là que nous rencontrerons la main de Dieu qui nous élèvera jusqu’à Lui."

Bonne soirée
Isabelle »

Répondre

Isabelle ROBERT - 21 février 2021 - 18:36

« Une vie entre "Ciel et terre" ..... L'éternité à portée de la main ? ... Ce serait trop facile ! N'allons pas trop vite.... En effet nous ne sommes pas des anges (loin de là ) mais des êtres de chair et de sang, des pélerins de passage ....qui devront lutter, leur vie entière, contre la tentation du péché. Dur chemin, en vérité! .... L'humanité est ainsi faite et porte en elle, la marque du Bien et du mal . Sa vie durant, la créature humaine devra lutter, résister ou succomber à la tentation du péché. Nul ne peut y échapper. Oui, vraiment, l'image du Seigneur, tenté au désert, est forte.....Jésus la partage avec notre humanité : les bêtes sauvages (que nous sommes parfois) et les anges , ces êtres de Lumière qui le servent (comme ceux qui arrivent à la Sainteté) . Lui, le Seigneur nous montre, que la tentation est grande et difficile, mais que par la prière constante, nous sommes capables de la rejeter. En ce temps de Carême, osons regarder le Seigneur, dans le désert de nos tentations, pour lui demander sa Force et le servir sans cesse . "Alors la main de Dieu nous élèvera jusqu'à Lui."

Bonne soirée à tous.

J.C





»

Répondre

J.C - 21 février 2021 - 18:23

« Marc parle de la présence d’anges et de bêtes sauvages.
On se retrouve aux temps premiers dans ce désert. En quelque sorte on y voit les dinosaures faisant le spectacle d’arène du Diable et de ses démons, mais aussi la présence des anges de Dieu.
On ne peut pas échapper à notre enveloppe corporelle, qu’il y ait eu une évolution des espèces avant l’esprit ou pas.
En fait, nous sommes tous des créatures de Dieu ; avec de la diversité, condition de la liberté.
Avec cet historique, nous avons besoin de combattre spirituellement pour nous débarrasser de notre ego (« égoïsme »), la lutte est sans fin sur cette terre jusqu’à la fin de notre première vie.
Mais on se rend bien compte que, jusque maintenant, le Bien l’a emporté sur le Mal, l’intelligence sur le reptilien.
De plus, sur qui Dieu pourrait-il se fier, s’il ne l’a pas éprouvé avant ?
Nous sommes un minerai devant passer à l’épreuve du feu pour voir si nous sommes plus « or » que « ferraille ».
Certes, il serait présomptueux et vain de s’imaginer pouvoir atteindre de nous-mêmes les sommets divins.
Mais nous avons « l’ADN » (comme on dit maintenant) pour y arriver, « si nous tenons bon jusqu’au bout ». C’est-à-dire jusque notre dernière heure dans ce temps terrestre.
Le Seigneur lui-même, le Fils de Dieu, a accepté de subir la tentation du Diable, la bassesse des instincts primaires, pour assumer pleinement sa condition d’homme, venu sauver tous les humains.
»

Répondre

Vincent59 - 21 février 2021 - 18:10

« Ni ange, ni bête, mais profondément humain ! Voilà ce que le Seigneur attend de moi : une belle humanité qui est charité !
Charité envers soi-même en s'inclinant devant sa propre faiblesse récurrente, charité et attention envers le proche.....et le prochain.
Seigneur en ce carême ajuste moi à Toi. Amen »

Répondre

Domino - 21 février 2021 - 17:09

« Carême: Pour bénir la table
Auteur : Christophe Husson

Tu nous donnes
ce temps de quarante jours
pour reprendre conscience
de la valeur des choses et des biens.
Que ce repas que nous partageons
porte nos regards plus loin
et plus haut que nos assiettes,
nos verres et nos plats garnis.
Apprends-nous à partager
ce temps de fraternité
que Tu nous donnes.
Nous Te le demandons,
à Toi qui nous redis l'essentiel.
Amen. »

Répondre

Partage - 21 février 2021 - 12:15

« Bonjour
Merci Fr Jacques Benoit pour cette meditation qui nous montre que nous avons un long chemin à parcourir avec des obstacles à surmonter et c'est seulement avec notre propre volonté guide de dieu qui nous liberera de tous ces démons et nous pourrons alors continuer vers la lumiere et nous celebrerons ensemble la Paques.
Bon dimanche he a tous »

Répondre

Lisou - 21 février 2021 - 11:05

« Le monde dans lequel nous vivons est vraiment un désert... dans ce temps de pandémie nous sommes pour la plupart seuls, face à de multiples tentations : repli sur soi, égoïsme, désespoir . Tout peut nous déboussoler .... ce temps de carême nous offre cette force Espérance .Espérance en l’autre mais Espérance de savoir que nous ne sommes pas seuls mais Xt est lâ, Il souffre avec les millions de familles qui souffrent , de deuil, de solitude, de peurs.., Xt est là dans nos déserts. Merci à nos frères dominicains de nous redonner cette Espérance! »

Répondre

Nanou63 - 21 février 2021 - 10:37

« Merci pour votre commentaire. Il est frappant de voir que le premier dimanche de Carême nous rappelle précisément que nous ne sommes pas seuls dans ce désert et tous les déserts de nos vies. Le Christ les a traversés pour nous et avec nous. C’est cette espérance qui nous porte et nous donne du courage. »

Frère Jacques-Benoît Rauscher - 21 février 2021 - 21:56

« Merci beaucoup pour cette méditation à portée de notre humanité. Nous lisons tant de leçons de morale et de perfection surtout en temps de carême. Alors je rends grâce pour ces paroles juste bonnes pour nous aider à cheminer dans l'Amour offert et infini. Bon dimanche⛪🌞💛

»

Répondre

Mimi - 21 février 2021 - 10:34

« Merci pour cet éclairage, trop souvent nous sommes tentés de faire l'ange en période de Carême, alors que nous devons faire avec notre corps et âme.
Concilions nos faiblesses et nos forces. »

Répondre

Fabrice MARIE - 21 février 2021 - 10:13

« Merci beaucoup pour ce beau message! Dans le désert, cherchons la face du Christ et son amour et sa force. Union de prieres. »

Répondre

Lúcia - 21 février 2021 - 9:26

« Merci Seigneur pour ton invitation à prier, chaque jour, le NOTRE PÈRE pour nous aider à lutter contre les puissances du mal.

«  Et ne laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal ! »

Bon dimanche, à tous, en union de prière. »

Répondre

Domi - 21 février 2021 - 8:21

« Merci Fr Jacques-Benoît ,
Déjà mis de bonne humeur ,
mais oui , chacun sa place , gardons les pieds sur terre .la bête sauvage qui habite en nous , parfois peut nous dévore , la juste mesure , ne sommes-nous
pas tous pécheurs ? Jésus est venu pour les malades que nous sommes , car
Qui est comme Dieu !
Et cette Parole reste pour tous , de la nourriture pour dresser , maîtriser la bête
qui est en nous . A quoi me servirait-il à un homme de gagner tout le monde s'il perd son âme .
Dans la hiérarchie Jésus a choisis , la pauvreté , de servir , d'enseigner , et j'en passe , mais c'est La Parole qui sort de la bouche de l'homme qui peut tuer , alors que celle de Dieu , du Verbe , nous ajuste , que ce soit dans la douleur , la joie , la pauvreté , la richesse , celui qui adore Dieu en Esprit et en vérité , s'afflige en voyant sa propre nature , tout une vie pour un ouvrage , prier et travailler , tiens ? N'est-ce pas la règle de St Benoît .
Laissons Jésus travailler en nous , faire le ménage , afin de pouvoir vivre la Pâques , et lui donner toute la place .
Le Seigneur pansera la blessure de Son peuple et guérira la trace des coups reçus . C'est dire sursum corda .
Quand aux anges , Jésus nous a envoyer l'Esprit Saint , pour laisser des traces à suivre , un petit caillou , l'histoire du pt Poucet quelle inspiration à susciter l'auteur? Bonne célébration à tous .

»

Répondre

fred - 21 février 2021 - 7:41

« C'est très bien, Frère! »

Répondre

Catherine - 21 février 2021 - 7:07

« Bonjour Frère Jacques-Benoît
Comme je n'arrivais pas à associer votre titre au contenu de votre message.
J'ai dû rechercher l'expression et ai trouvé "Qui veut faire l'ange fait la bête" avec la signification suivante "Mêmes dotés des meilleures intentions du monde, nos mauvais côtés finissent par ressortir", expression tirée d'un aphorisme de Blaise Pascal issu d'une observation sur la nature humaine.
Je comprends que nous débutons juste le carême avec nos poids mais même
en tant que simples créatures nous avons un pouvoir de discernement qui nous permet d'avoir confiance et de nous élever à la justice de Dieu.
Les anges sont là dans le désert. Soyons optimistes !
»

Répondre

Josiane - 21 février 2021 - 2:39

« Oui, il faut faire confiance à ces anges qui nous accompagnent au désert. Mais il ne faut pas chercher désespérément à leur ressembler. Je crois que c’est ainsi que l’on peut entendre l’expression « qui fait l’ange, fait la bête ». A trop vouloir voler haut, on finit par retomber au sol. Il faut savoir être à la bonne place. Celle que Dieu attend pour nous. Parfois, c’est en tâtonnant qu’on la trouve. Ne pas se surestimer, ne pas se dévaloriser, tenter de trouver l’équilibre ! On a tout le carême pour cela et plus encore »

Frère Jacques-Benoît Rauscher - 21 février 2021 - 22:02

-0:00