C'est la miséricorde que je veux !    

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 12, verset 7

C'est la miséricorde que je veux ! demande le Dieu d'Israël à son peuple par la bouche du prophète Osée*. Quelques siècles plus tard, Jésus reprend les mêmes mots, la même demande face à ses auditeurs**. Et aujourd'hui, le pape François fait de nouveau résonner l'urgence de cet appel à nos oreilles.
La miséricorde. Ce lien mystérieux qui nous relie directement aux entrailles de Dieu au point qu'elles frémissent de compassion devant notre détresse, comme une mère pour son enfant. Un amour infini, donné par Dieu à tous, gratuitement et sans mesure. Et si le jeûne de ce carême était d'accepter d'être aimé par Lui, d'être délivré de ce qui nous pèse ? De nous laisser émouvoir par la miséricorde de notre Dieu, au point d'en être remué, voire retourné ?

Pour nous accompagner dans cette expérience, Carême dans la Ville vous propose :
- chaque jour un verset biblique, une méditation, une photo et la prière du soir des frères,
- chaque semaine un reportage en image sur une oeuvre de miséricorde,
- de découvrir les retraitants proches de chez vous au cours d'une rencontre de carême,
- de confier vos intentions de prière et de les porter ensemble,
- de poser une question ou d'être accompagné le temps du carême par un frère ou une soeur,
- de prier en direct avec les frères à 19h les 28 février et 20 mars.

Ensemble, pendant le carême, accueillons la miséricorde de Dieu, la promesse de bonheur qui jaillit de son coeur paternel et maternel : Car moi, je connais les pensées que je forme à votre sujet - oracle du Seigneur- , pensées de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance***.
Ensemble entrons dans la miséricorde du Seigneur. Rendez-vous le 10 février.

* Livre d'Osée, chapitre 6, verset 6.
** Évangile selon saint Matthieu, chapitre 9, verset 13 et chapitre 12, verset 7.
*** Livre de Jérémie, chapitre 29, verset 11.