Retour

À vous la parole (51 commentaires)

« Merci aux Frères et Soeurs et à tous ceux qui ont pris du temps pour nous préparer toutes ces belles méditations et parfois pour nous répondre.
Merci aussi pour tous les offices .
Très beau cheminement vers Pâques.

Je prie pour tous ceux qui portent des croix cachées, qu'ils trouvent une oreille attentive pour les écouter et leur donner la possibilité de s'exprimer.

Bonne continuation à vous tous dans la Joie de Pâques. »

Répondre

ML - 16 avril 2022 - 18:24

« Chers Amis,
Marie-Jeanne , Kat, Mahona , Fred, Monette, Marilou, Antoinette, Christine, Isabelle, Paul ..... et tant d'autres qui sont intervenus , régulièrement , durant ce Carême.....A bientôt sûrement !

Tous unis pour de "JOYEUSES PÂQUES." 💕
Bien Amicalement.

J.C

»

Répondre

J.C - 16 avril 2022 - 17:17

« Chère Marie-Jeanne , 🌹
Merci pour l'adresse mail du site de Serge. Avec regret, je n'ai pas réussi à l'ouvrir. Je n'ai pas trouvé de lien!....Je ne suis pas une "pro "de l'informatique., loin de là !!!....Demain, mon fils, verra ce qu'il peut faire.
Bien Affectueusement.
"JOYEUSES PÂQUES" 💖
J.C »

J.C - 16 avril 2022 - 19:44

« Chère J.C je me joins à vous pour souhaiter à tous une bonne fête de Pâques
tout en restant unis par la pensée et prière.
Amicalement, monette »

monette - 17 avril 2022 - 0:38

« En cette fin d'après-midi, alors que nous attendons la Pâque du Seigneur... Je voudrais remercier tous les frères et Sr Anne-Claire pour ces méditations inédites, différentes...et finalement importantes. Des sujets dérangeants parfois, mais la vie ne se regarde, pas seulement , avec de petites lunettes roses. Il fallait "oser" ....pour avancer ! ...Vraiment Merci à tous
. Avec un peu d'avance à vous, frères et Sr ....à tous les intervenants, qui nous ont permis d'avancer.: BONNES FÊTES DE PÂQUES , dans la JOIE DU CHRIST RESSUCITÉ.!

"Oui, Il est vraiment Ressucité nous en sommes témoins" 💖

J.C »

Répondre

J.C - 16 avril 2022 - 17:04

« Chère Marilou, je viens de vous lire tardivement. Je vous garde dans ma prière.
Fraternellement, monette »

Répondre

monette - 16 avril 2022 - 1:03

« Chère Marilou,
Je me permets d'utiliser "l'espace de Monette", pour m'associer à sa prière, pour, vous , votre frère et tous les abusés qui sont murés dans leur silence. ...Il faut du temps pour se libérer d'un tel fardeau. Déjà, la parole se llibère....Peut-être , que les scandales y sont pour quelque chose .? Que Dieu , aide les victimes et que ces ignominies cessent.
Unissons nos prières .
Bonnes Fêtes de Pâques.

J.C



»

J.C - 16 avril 2022 - 9:58

« Merci Monette et JC pour vos paroles de réconfort. Ce site est vraiment pour moi une famille et je tiens à vous toutes et tous.
Le partage nous rend toujours plus fort, et bien sûr la prière en commun.
Je vous embrasse et vous souhaite de belles fêtes de Pâques avec le ressuscité qui est vivant parmi nous. »

Marilou - 16 avril 2022 - 14:52

« Bonjour Marilou, comme J.C, je me raccroche à Monette pour te dire toute mon affection et ma compassion.
Ils sont douloureux ces souvenirs qu'on essaie d'enfouir, on ne voudrait plus y penser... Ma mère a eu à en souffrir... oui, ça fait mal. Le grand malheur pour les victimes, c'est justement ce silence sur ces actes criminels. Sujet tabou dans l'église et dans certaines familles...
Quelle souffrance pour l'enfant prisonnier dans les filets du mensonge. Comme ça doit t'être douloureux chère Marilou d'évoquer ces souvenirs...
Je te serre affectueusement dans mes bras.
Que le Seigneur t'apporte la sérénité. »

Marie Jeanne - 16 avril 2022 - 16:07

« Chère Marilou, je vous garde dans ma prière, je viens de vous lire tardivement.
Fraternellement, monette »

Répondre

monette - 16 avril 2022 - 1:00

« Le mot revenant souvent, je me permets de dire que "crier" me trouble.
Déjà dans la traduction française du Salve ("vers Vous nous crions"), le mot me semblait un peu "détonant" par rapport au contexte.
Car il y a une violence dans le fait de crier.
Quelqu'un de doux en caractère (selon le modèle de Jésus), ne crie pas.
Je comprends tout à fait que l'on peut crier de douleur ou face à une injustice, mais le cri de colère est négatif.
Une expression vocale aussi vive est à réprimer par un acte d'autocontrôle.
Car intérieurement, même si on se sent très mal, on ne peut pas crier.
Impossible de crier en pensée.
L'âme a déjà tellement de mal à faire le silence dans tout ce qu'elle ressent (les bruits divers venant de l'ego), qu'elle ne peut insuffler d'elle-même un cri vocal. Ou alors, elle s'est pervertie, est devenue la possession d'un démon ?
Je ne sais pas, n'ayant pas expérimenté la chose (et ne le souhaitant pas).
Ce sera pour moi le cri de la fin.
Bonne fête de Pâques à tous !
»

Répondre

Vincent59 - 15 avril 2022 - 23:27

« Mon Dieu Marilou, quelles souffrances dans votre famille, ce soir je prierai avec vous et confierai votre sœur au Père tout aimant et à la Vierge Marie, notre maman du ciel, affectueusement, kat »

Répondre

Kat - 15 avril 2022 - 22:44

« Chère Kat,

Juste un petit message pour vous souhaiter une "BELLE FÊTE DE PÂQUES" .... Peut-être serez-vous rentrée ? .... De quoi, vous réjouir en Famille !

Je vous embrasse affectueusement .

"Oui, Il est vraiment ressuscité, nous en sommes témoins " Alléluia !

J.C

»

J.C - 16 avril 2022 - 11:38

« JC,
Dans mon commentaire j'ai marqué que ce vendredi Saint j'étais à la maison, j'avais le choix de rester en clinique ou de rentrer et de retourner plusieurs fois par semaine pour une prise de sang et voir le chirurgien, j'ai opté pour cette 2ieme solution...
Merci de penser à moi, cela me fait très plaisir, belle fête de Pâques, kat »

Kat - 16 avril 2022 - 13:31

« Bonne fêtes de Pâques JC et à vous Kat. Toutes deux pensez aux autres malgré douleurs et souffrances. Je prie avec toutes et tous toujours, toujours. Sincèrement. »

Marilou - 16 avril 2022 - 14:43

« Chère Kat,

Hier, Vendredi Saint, par choix, je ne suis pas intervenue ..... C'est pourquoi, je n'ai pas lu votre message. Très contente, que vous passiez les Fêtes de Pâques , dans votre entourage familier. .... Ce mot, simplement, pour vous dire, que vous n'êtes pas oubliée, dans les pensées, de chacun de vos amis . Bon courage et reposez-vous , nos prières vous accompagnent.

bien affectueusement.

J.C »

J.C - 16 avril 2022 - 21:27

« Il faut parfois du temps pour qu’un cri sorte et il faut encore un temps, parfois beaucoup de temps, pour qu’un cri de souffrance, un cri de détresse, un cri de frustration, un cri d’incompréhension, un cri de violence, un cri de haine, devienne une prière., prière d’abandon et de confiance en un seul Dieu,, Père Miséricordieux pour tous et chacun, indépendamment des hommes et de leurs œuvres.
Et il faut parfois encore un peu plus de temps pour que la paix et une forme de joie resurgisse telle un cri auquel on ne s’attendait pas,.
Je me suis réveillée ce matin avec un chant en tête qui m’a paru peu adapté pour un vendredi saint et pourtant…. Il est peut-être bien cette prière de l’Esprit comme un cri, qu’on ne maîtrise pas et qui vient du plus profond de soi?
« Aujourd’hui c’est jour de fête, grande joie au cœur de Dieu. Avançons plein d’allégresse. Acclamons le roi des cieux. »
Grande joie, un seul est mort pour tous, une bonne fois pour toutes. Et il l’a fait sans condamner ni culpabiliser personne. Même ses bourreaux, qui étaient pourtant conscient de le tuer, étaient pour lui des ignorants de ce qu’ils faisaient.
Même quand on fait du mal, consciemment, on reste aux yeux de ce Dieu des petits enfants qui ne distinguent pas leur droite de leur gauche. Grande joie qui surpasse toute souffrance car elle n’est pas du monde et indépendante du monde.
pour moi la journée la plus difficile, la plus « vide », a souvent été le samedi saint plus que le vendredi saint. »

Répondre

Isabelle Patricia - 15 avril 2022 - 22:40

« Seigneur,

Mercredi tu as mis sur mon chemin l'aumoniere de l'hôpital, j'ai pu recevoir ton corps qui m'a fortifié.
Jeudi Saint j'ai vécu dans la réalité, le lavement des pieds en voyant les soignants laver les malades, pour certains avec tellement de douceur que je n'ai pu que te remercier pour ce don que tu leur a donné.
Aujourd'hui, rentré chez moi avec une poche, une petite déprime m'est tombée dessus, mais tu étais présent dans les amies, grâce à cette amitié, aux prieres des internautes j'ai pu t'accompagner sur ton chemin de croix, sachant que je faisais partie de cette croix... Merci Seigneur pour cette grâce immense car cette semaine m'a rendu plus consciente de ce que vivent beaucoup de nos frères et sœurs malades ainsi que ceux et celles qui les soigne... Kat

Paul
Je me réjouis de voir que nos frères et sœurs africains ont accès à l'eau, quelle joie à l'aboutissement de ce projet qui vous tenait tellement à cœur, je me réjouis avec votre petite communauté,
bonne soirée, kat »

Répondre

Kat - 15 avril 2022 - 21:10

« Merci Christine ,
Voyez , je vous le disais vous êtes un rayon de soleil ...
Laisser entrer la paix dans cette maison , et la porter
c'est ça l'amour .L'accepter c'est un don de Dieu. »

Répondre

fred - 15 avril 2022 - 19:47

« Merci Fred.
»

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 21:40

« Ce chemin de Croix que fait Jésus sous les crachats, les injures, les coups,
chaque année je le suis avec lui et lui avec moi. En silence et avec beaucoup de difficulté à cacher mes larmes.
Oui, Il a accompli cela pour nous et a porté tous nos péchés.
Lorsque je pense à tous ces enfants qui doivent crier à cause de personnes qui n'ont pas leur place dans l' église, c'est horrible, et pour beaucoup ce sont des cris muets !
Je les accompagne dans la prière. »

Répondre

monette - 15 avril 2022 - 17:59

« Chère Sœur Anne-Claire,

je ne comprends pas bien le lien entre le petit enfant d’Agar
et les enfants victimes des crimes pédophiles commis par des prêtres.
Agar est cette femme qu’Abraham rejette avec son propre enfant
en les poussant vers le désert.

J’ai reçu pendant mon travail, plusieurs fois,
des gens aussi malades dans leur corps que dans leur esprit.
Ce dont ils souffraient plus, c’était l’angoisse qui les poursuivait,
dans laquelle cette relation perverse les avait plongés,
parfois des dizaines d’années auparavant.

Les affirmations à la fois visqueuses et menaçantes
de ces violeurs investis d’une autorité morale
brûlaient à petit feu le besoin de reconnaissance
de ces enfants manipulés comme des objets.
Ces brûlures s’entretiennent par les dénis de l’entourage
et bien plus encore par celui du violeur.

La statue est sûrement belle.
Mais elle exige une expression « incarnée », elle crie de soif,
jusque dans la brûlure des enfants qu’elle représente.

Tant qu’il y aura à ce sujet de confraternelles excuses
au sein de l’Église pour ces actions criminelles,
cette statue continuera de hurler dans le cœur du Christ.

Cette statue réclame de façon absolue
une demande de pardon avec ses conséquences pratiques,
qui pourrait parfois encore cicatriser certaines blessures.
Sinon, elle reste encore seule, même accrochée dans une église.

Fils de Dieu, vois comme nous sommes pauvres.
Éclaire-nous, vraiment.
»

Répondre

Paul (Belgique) - 15 avril 2022 - 15:51

« Merci Paul, j'étais pétrifiée et incapable d'aligner ces phrases que vous avez dites pour moi.
Mon frère aîné a été une des victimes muettes d'une institution catholique à Angers où il était interne en première et avait 16ans, mes parents en Afrique n'ont pas été au courant. Il était muet. Il a fugué sans donner de nouvelles. Nous avons su plus tard qu'il était monté à Paris, avait trouvé une place comme veilleur de nuit et une chambre de bonne, et c'était inscrit comme candidat libre au bac. Il a terminé avocat. Le problème c'est qu'il s'est mis à boire et à fumer des 16 ans. Il s'est marié mais les relations avec les parents toujours tendues. Finalement il est mort d'un cancer de la gorge.... Muet à 52 ans. Je pleure ce frère toujours si gai pour ses enfants mais les séquelles étaient profondes.

C'est là que la dernière la fratrie, la huitième, à oser parler, elle aussi violée à 11 ans par un adulte, un ami de mes parents de passage. Elle avait honte et peur. Et nous avons enfin compris le pourquoi de son parcours chaotique.

Seigneur donne-nous de savoir quoi dire où faire devant de telle situation. Aide-nous, éclaire nous.

Je pleure dans mon cœur depuis que je suis au courant et prie, prie prie pour qu'elle reprenne pied dans la vie. »

Marilou - 15 avril 2022 - 21:49

« Chère Marilou,

si ma modeste contribution à ce partage
a pu vous aider, même un tout petit peu,
à dénouer un seul des noeuds dont vous souffrez,
nous en sommes heureux, tous ensemble, dans la nef.

Ne portez pas trop cette angoisse dans vos pensées.
Mettez-y à la place ce que votre confiance peut vous inspirer.
Personne ne pourra expliquer pourquoi
il y a tant de souffrances dans notre monde.

Je crois qu'une part de notre travail, dans notre humanité blessée,
réside dans cette confiance que nous pouvons garder en Dieu.

Il est Présent, toujours, près de chacun de nous,
et par Son Fils, jusqu'au coeur de nos vies,
jusqu'au coeur de notre coeur.

Et Marie sera toujours notre messagère attentive.

Bonne dernière journée avant celle de la Résurrection.


»

Paul (Belgique) - 16 avril 2022 - 8:59

« Merci Paul d'avoir été ma voix, j'essaie d'aider ma sœur du mieux que je peux mais je suis encore loin du compte. Que Dieu m'éclaire, nous éclaire pour épauler les plus faibles...et nous-mêmes. Chaleureusement, bonne fête de Pâques. »

Marilou - 16 avril 2022 - 14:48

« Merci pour cette méditation reprenant le silence de ces enfants. Il me semble que l’on peut prolonger cette réflexion en reprenant le silence de Jésus pendant son procès, qui ne dit rien alors même qu’il est accusé. « Alors le grand-prêtre se leva au milieu de l’assemblée et interrogea Jésus : ‘Tu ne réponds rien ! Qu’est-ce que ces gens déposent contre toi ?’ Mais Jésus se taisait et ne répondait rien. » (Mc 14, 60) Il me semble qu’il faudrait aussi méditer sur le silence de Jésus. »

Répondre

Yvette - 15 avril 2022 - 13:57

« Amen merci pour l'enseignement ! »

Répondre

Armand - 15 avril 2022 - 12:53

« Chers amis,
c'est avec une grande joie que nous vous annonçons
que nos frères alliés du Sud, à Kinzamba au Bandundu RDC,
ont réussi aujourd'hui le forage du premier puits dans leur village
que nous soutenons depuis 2019
(et pour certains depuis plus longtemps encore)
avec l'aide de nos généreux donateurs
et de notre confiance dans la bonté du Père.

De part et d'autre de l'Equateur, notre joie est immense !
Merci à tant de personnes de bonne volonté !

Gloire à Toi, Seigneur Jésus,
qui nous a soutenus pendant les périodes de doute.
Tu nous l'as dit : " Faites-ceci en mémoire de moi ".

" Le moindre verre d'eau que vous donnez en mon nom,
c'est à moi que vous le donnez",

Je me permet humblement de penser, Seigneur Jésus,
que cette eau que nos frères du Sud vont enfin pouvoir partager
sans l'épuisante fatigue quotidienne du chemin jusqu'à la rivière,
est de la même nature que celle
dont Tu as eu tant besoin sur la Croix, cette nuit.

Bonne nuit de la Croix, chers amis.



»

Répondre

Paul (Belgique) - 15 avril 2022 - 12:21

« Cher Paul
Merci de nous donner des nouvelles de votre projet que nous accompagnons de notre prière fraternelle. N'hésitez pas aussi à utiliser ce forum de commentaires pour nous partager vos réactions aux méditations quotidiennes. Elles nous aident à cheminer ensemble vers la Résurrection.
Bon vendredi Saint
Sr Anne-Claire »

Soeur Anne-Claire Dangeard - 15 avril 2022 - 13:34

« Bonjour, Soeur Anne-Claire,
je reçois votre message comme un petit rappel à l'ordre
de rester attentif à ne pas dévier de l'objectif de notre site
avec des commentaires qui pourraient sembler hors sujet.

Je me réjouissais ces deux jours-ci de partager sur le site
ma joie et mon espérance à des amis
avec qui j'ai déjà échangé plus de 600 fois depuis 2014.
Ce qui nous unit, je le crois fermement,
dans notre petite église cybernétique,
ce n'est pas tant le sujet discuté,
que la Présence vivante du Fils,
près de chacun de nous, proche ou lointain.
"J'ai soif". (Jean 19/28).
Restons ensemble, tous ensemble, main dans la main,
agenouillés devant le mystère de Celui qui nous a tout donné.
Bonne soirée, humble et sereine, à toutes et à tous.





»

Paul (Belgique) - 15 avril 2022 - 15:08

« Merci Paul de nous faire part de cette réussite qui est une joie précieuse,
à partager avec les frères et sœurs, ne sommes nous pas unis par les joies et les peines de chacun dans la prière ? Aimez vous les uns les autres à dit Jésus.
Fraternellement, monette »

monette - 15 avril 2022 - 17:45

« Merci, Monette. »

Paul (Belgique) - 15 avril 2022 - 18:37

« Merci Paul ,
voyez Paul , quand Jésus dit vous êtes le sel de la terre , pour nous qui
parfois perdons espoir dans nos obscurités , Il est Lumière qui nous touche .
Enfin un miracle , une bonne nouvelle , pour reprendre son envol. »

fred - 15 avril 2022 - 19:36

« J''imagine la joie des habitants, la vôtre et celle de l'équipe ayant mis en place et réalisé ce projet J''imagine aussi les km en moins peut être pour s'approvisionner en eau ; la fatigue en moins également Nous sommes des enfants gâtés qui n'avons qu'à exercer une poussée sur un élément pour avoir cette eau vitale et précieuse Le partage revient souvent dans les paraboles Le partage est aussi un élément important dans nos échanges : tous frères/soeurs dans une communauté bienveillante Partager fait du bien à l'âme
Bonne soirée »

mahona - 15 avril 2022 - 20:47

« Merci Mahona, vous exprimez ce que je ressens profondément dans nos partages, tout en méditant le commentaire du jour, la joie de partager certains vécus nous aide à mieux nous comprendre. ...l'un n'empêche pas l'autre, amicalement, kat »

Kat - 15 avril 2022 - 21:48

« Un très beau texte de Mrg de Moulins Beaufort a accompagné le visage de l'enfant placé à Lourdes L'excès d'amour invoqué par certains prédateurs est un amour dévoyé qui détruit au lieu de faire grandir L'amour de Dieu pour "ses" créatures s'est traduit par l'envoi de son Fils qui a pris apparence humaine ; ainsi Il a subi, dans des conditions atroces, la mort inéluctable de tout ce qui vit Au Golgotha, les, évangélistes ne font pas mention de cris, de paroles autres que celles de Jesus, des 2 voleurs, des soltats On a peine à imaginer cependant que la foule, même lontaine, n'ait pas anifesté et que les personnes auprès de la croix n'aient pas exprimé leur désespoir Les rites, les traditions accompagnent les manifestations de la souffrance : celle que l'on exxprime et celle que l''on porte au plus profond de son coeur »

Répondre

mahona - 15 avril 2022 - 11:54

« Ps: aujourd'hui , laisserons- nous Jésus seul , faire le chemin de croix ?
Merci soeur Anne, il est très important de faire le chemin de croix avec Jésus
comme celles de jadis , qui par leur amour , lui ont donné la force d'aller jusqu'au bout de sa passion ... »

Répondre

fred - 15 avril 2022 - 8:54

« Bonjour Fred
Il faut trouver l'écoute et le pardon. Et l'amour de soi-même et pour autrui. Même dans le mal.
On n'arrivera à rien autrement
Très amicalement »

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 10:55

« Ecoute Ecoute il me semble qu'il y a un chant
Ecoute la voix du seigneur »

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 10:56

« Bonjour à tous ,
sujet qui blesse quand cela touche l'église , surtout ses ministres ,
par ce que l'on souille le sacré , ainsi faisant , d'autres qui n'ont rien
à voir , détestés à la place des bourreaux .
Silence de chemin de croix , de solitude , d'insultes , de crachats ,
de condamnation , de mort .
On le sait ce qui se divise par lui-même casse , mutile , et provoque
outre le viol , un autre bien plus grave , un viol général spirituel .
Le doute est pas confiance , l'image de l'église ?
Nous en sommes tous les représentants , mais quand la tète est malade
il faut dénoncer , car c'est l'esprit de la foi qui est outragé . Celui du Christ .
donc au travers de celle -ci , le choix reste dans ce silence une collaboration , soit d'acceptation , soit de se lever et bouger pour défendre
des valeurs universelle . Le droit au bonheur .
Mon âme est triste à mourir , quelle agonie , quelle absence d'aide , alors que tous le suivaient...puis l'ont abandonné.
L'église visée , celle que Jésus avait pour nous donné sa vie , en se faisant torturer , pour avoir un corps saint , un esprit saint .
Puis il y a les autres cris , étouffer ceux des foyers , des enfants abusés par ,
soit l'oncle , le grand-père , le copain du père , et le père .
La chair sans l'esprit est faible , il faut donc prier sans cesse , car ce qui détruit le corps , c'est la tète , ainsi de scandale en scandale ,c'est tout
un royaume qui se dévaste , d'une église , d'un foyer , d'un monde perverti »

Répondre

fred - 15 avril 2022 - 8:24

« L'amour croit tout , Seigneur je te remet toutes les victimes , visibles et invisibles , partout dans le monde , que notre cris monte vers toi ;

»

fred - 15 avril 2022 - 8:38

« Merci Sr Anne Claire ,
Pour vos belles méditations de la Semaine Sainte pleines D'Espérance et de Joies !
Joyeuses fêtes de Pâques à toute l'équipe de Carême dans la ville .
»

Répondre

Claire - 15 avril 2022 - 8:23

« Christine, un prénom si doux et si porteur de sens. Vous êtes avec le Christ et le Christ est avec vous Ne l'oubliez jamais. Que cette marche vers Pâques soit une merveilleuse marche vers la lumière ! »

Répondre

Stéphanie - 15 avril 2022 - 7:59

« Merci Stéphanie
Pour toutes les Christine
»

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 10:57

« Criez pour les sans voix, ceux qui dans l ombre souffrent de n avoir pu s exprimer, de n avoir pas été entendu, compris et reconnu victime. Par peur, par fierté, par humilité ... tant de sentiments nous ont fait taire. Il n y a que le Seigneur qui connait notre douleur physique, psychologique, spirituelle .
Je rend grâce au Seigneur de m aider chaque jour à avancer malgré cela, il m a donné la joie d être chrétienne, j avance avec lui. En union de prières avec tous ceux qui se sont tus, le Seigneur est là. »

Répondre

Christine 7 - 15 avril 2022 - 6:33

« Merci Christine 7
Le chiffre 7 est un chiffre sacré dans la religion
»

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 7:01

« ❤ Un cœur pour oublier et AIMER

😥😥😥 Les larmes pour parler

🌸 Une fleur pour vivre

🌱 L'arbre pour grandir

✨ Les étoiles pour espérer

🙏 Les prières pour PARDONNER

Merci sœur Anne Claire pour ses très belles méditations en cette semaine sainte. 🌿

Bonne route vers pâques vers l'espérance la joie et la lumière


»

Répondre

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 6:15

« Abusée à l'âge de 8 ans et pendant quelques années j'ai crié ma douleur en silence. Et puis un jour j'ai dit. Ce n'était pas l'église. J'ai commencé à revivre du moment où j'ai pu parler. Et puis j'ai oublié mais le fait d'en reparler dans la religion a remué en moi des souvenirs atroces. Je voudrais oublier à nouveau. Le silence est important. Les décisions aussi. Mais pour guérir une seule solution. Pardonner. Sans le pardon on ne peut pas y arriver. On peut essayer de s'éloigner de la personne de l'endroit où les gestes ont été commis. Où aller à la rencontre de l'autre qui nous a blessé et qui a toucher notre corps et nôtre âme. Selon notre ressenti on peut aller ainsi vers le chemin de vie. Vie brisée que l'on comprend plus tard souvent à l'âge adulte où l'on veut aller de ses propres ailes. Avoir une famille des amis un métier. On rencontre un vide inexplicable. Que ce passe t-il ? Quelle est cette douleur ? Jusqu'au jour avec l'autre on comprend. L'autre qui peut être un médecin un ami un fait.
Un cri comme en ce vendredi saint. Ta mort seigneur. Donner sa vie par Amour. Un don immense d'Amour. Pâques l'explication aussi que rien n'est fini. Que la mort laisse place à la Vie. Non que rien n'est fini. Que l'Amour l'a emporté. Aimer c'est le silence en soi. Un cri parfois intense. De souffrance ou l'inverse de tendresse d'espérance et de joie. Pardon et écoute. Les deux mots pour guérir des blessures. Prier.
Aide moi seigneur à oublier ! 😥❤
Bon vendredi saint à tous.
»

Répondre

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 6:05

« Chère Christine,merci pour tout ce que vous avez partagé avec nous cette semaine. Chaque jour, je m'interrogeais: "Quelle est cette Christine si radieuse ?". Ce matin, j'ai compris et j'en suis bouleversée...
Oui, MERCI, Christine pour votre courageux témoignage.
Je me dis : Seul le Seigneur peut transformer la souffrance en joie et
faire vivre à nouveau ... »

berretrot - 15 avril 2022 - 12:22

« Chère Christine
Je vous remercie pour votre témoignage et votre parole. Permettez que je vous rejoigne dans la prière.
Aide-moi Seigneur faire un pas de côté, à me laisser déranger pour mieux écouter, dialoguer, soigner, relever.
Sr Anne-Claire »

Soeur Anne-Claire Dangeard - 15 avril 2022 - 13:36

« Merci à toutes et tous.
Un rayon de soleil je suis je ne sais pas. Peut-être.
Mais heureuse très heureuse malgré les souffrances. J'ai appris et j'apprends à vivre jour après jour que le passé est là mais que le présent est VIE. Demain est encore loin. Chaque seconde est à prendre avec espérance amour et paix pour vivre heureux pour soi et pour les autres.
La souffrance m'a ouvert les portes du pardon de l'amour et de la joie à retrouver. Et de me connaître plus. Beaucoup d'erreurs. Leçons de vie.
Ta maison est ma maison seigneur. Ton amour est mon amour. Il faut maintenant le porter aux autres qui souffrent pour qu'à leur tour leur vie ne soit plus larmes et douleurs mais joie paix dans leurs cœurs
»

CHRISTINE B 1 - 15 avril 2022 - 21:56

-0:00