Je t’ai dit : “vis” !

Livre d’Ezekiel, ch.16, v. 6

Dieu veut que nous vivions. Cette petite fille abandonnée, dont personne n’avait pris soin, jetée au milieu des ordures a trouvé quelqu’un qui l’a vue et qui l’appelle alors à la vie. « J’ai insisté pour que tu vives. » Il s’en occupe et la fait grandir « comme l’herbe des champs ». Cette herbe si fragile, mais si belle et vivante. Cette histoire, je ne l’invente pas. Vous pouvez la trouver dans la Bible, racontée par le prophète Ézéchiel*.
Et aujourd’hui encore, c’est celle de nombreux enfants qui sont abandonnés, violentés, victimes des différents conflits, qui attendent que quelqu’un les aime pour pouvoir vivre. Il faut du temps, de la patience et de l’amour pour que des enfants de la rue retrouvent une vie normale et fassent confiance à des adultes. 
Cette petite fille expérimente ce que le conteur de la Genèse a voulu nous dire lorsqu’il nous parle de la création de l’homme, un être à la fois fragile, tiré du sol, qui n’est pas grand-chose, mais en qui Dieu a insufflé son propre souffle dans les narines. « Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur. »** Il y a donc quelque chose de divin dans le moindre petit qui doit être respecté.
Dieu ne l’abandonne pas, le soigne et le relève et à sa suite des hommes des femmes de tous les continents agissent de même. Sans doute en connaissons-nous. 
À travers ceux qui s’approchent et qui voient l’enfant délaissé, Dieu nous redit à quel point Il nous aime et Il nous invite à aller à la rencontre de tous les rejetés. 

* Livre d’Ezekiel, ch. 16
** Livre des Psaumes, Ps. 8, v. 6

CONFINEMENT DANS LA VILLE 😉
Chaque jour, un conseil, un témoignage pour vous aider à vivre le confinement

À la rencontre 
À la rencontre, cher frère, ce n’est pas le moment ! Et, allez à la rencontre des rejetés, pire encore, c’est le meilleur moyen d’inviter Corona à la maison. Le risque est grand pour beaucoup d’entre nous, et heureusement des associations oeuvrent pour aider ces délaissés. Mais nous, que faire de chez nous ?
Nos amis les moines et moniales confinés dans leur monastère savent comment rejoindre les confinés-de-la-rue. Alors prions notre Dieu, envoyons-le au front, en première ligne. Invitons-le à soutenir les soignants, les soignés, les héros des associations caritatives. Prions !

Sylvette, 
le “couteau suisse” de Retraite dans la Ville


Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Don de conseil

Chaque jour nous faisons des choix pour nous-mêmes et pour ceux dont nous avons la charge. Teddy et Thierry ont choisi de vivre en colocation avec l'association Lazare. Leur communauté rassemble sou...

Chaque semaine de carême, nous vous proposons de découvrir l'un des 7 dons de l'Esprit, sous forme de vidéo-témoignage.

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

39 commentaires

Rédiger un commentaire

« Tirée du sol, certes, puisque le prophète Ezékiel personnalise sous la forme d’une femme la ville de Jérusalem.
Une nouveau-née, « jetée avec dégoût en plein champ dès sa naissance » (ver... »

Lire la suite

Vincent59 - 30 mars 2020 - 23:50

« Cher Frère Michel, chers internautes,

De tout cœur je joindrai mes prières aux vôtres pour les parents de Léo. Je me sens très concernée par le suicide, surtout lorsqu'il s'agit de jeunes. C'e... »

Lire la suite

Esperanza - 30 mars 2020 - 20:31

« Merci frère frère Miche pour votre méditation, oui, Dieu veut que nous vivions parce que la vie est belle, mais hélas on ne sait pas apprécier sa beauté et en prendre soin.
Merci à tous pour ... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 30 mars 2020 - 20:00

«
« Ô mon Jésus, divin Amant des âmes, Lys très pur qui Vous environnez de lys et les cultivez Vous-même de votre Main divine ; aimable et divin Jardinier qui, sortant des serres où fleurissent ... »

Lire la suite

Partage - 30 mars 2020 - 19:00

« Quelle mignonne petite fille ! Non, ne laissons personne au bord de la route.
Ezéchiel :
"V 62 Car c'est moi qui rétablirais mon alliance avec toi, et tu sauras que je suis Dieu, V63 : afin que tu... »

Lire la suite

monette - 30 mars 2020 - 17:57

« Frère Michel merci !
" Il y a quelque chose de Divin dans le moindre petit( le fragile) qui doit être respecté" .Cette phrase m'aide, ainsi que mon mari , dans notre maison du sud Ouest , à accuei... »

Lire la suite

Manine - 30 mars 2020 - 17:28

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00