Reposez-vous un peu.

Evangile selon saint Marc, ch. 6, v. 31

Après une maladie grave, j’ai redécouvert l’émerveillement devant une journée ensoleillée, une nuit qui tombe, un ciel qui s’embrase ou tout simplement une fleur qui éclot. Alors est monté en moi le désir de louer le Seigneur pour toutes ses créatures comme saint François. Chacun de nous a en mémoire des lieux ou des instants dont le souvenir lui fait beaucoup de bien. La vie prenait une nouvelle saveur.
Est-ce que nous aimons la vie ? Cette question rejoint une inquiétude de Jésus : « Ne vous tourmentez pas… regardez les oiseaux… et les lis des champs. » Il semble nous dire « vous passez votre temps à courir, à gagner de l’argent mais prenez donc de temps en temps, le temps de vivre. » Il nous invite alors à « aller à l’écart » et à retrouver un autre rythme de vie, à prendre le temps de nous arrêter face à la nature. C’est le moment pour contempler la beauté semée par le Père.
Prenons-nous vraiment le temps de vivre  ? L’homme n’est pas fait seulement pour le travail. Souvenons-nous que le Créateur s’est reposé le septième jour de toute l’œuvre qu’Il avait faite*. Redécouvrons le sens du loisir et de la prière, de la contemplation et de l’émerveillement, de la création artistique et du bonheur d’être ensemble.
Ce repos de Dieu est tout le contraire de l’ennui et de l’inaction, c’est le bonheur conscient d’exister, celui promis par Jésus : « Venez à moi vous tous qui peinez… je vous donnerai le repos. »** Nous pouvons donc apprendre de Dieu à vivre intensément en étant à son écoute avec tout notre être. 

*Livre de la Genèse, ch. 2, v. 3
**Evangile selon saint Matthieu, ch. 11, v.28


CONFINEMENT DANS LA VILLE 
😉
Chaque jour, un conseil, un témoignage pour vous aider à vivre le confinement

Pas l’temps ? de prendre des nouvelles de tante Paulette, de sortir les vieux jeux de société pour passer un après-midi en famille, de faire les courses pour la voisine âgée, de prendre un livre,... Jésus nous dit « va à l’écart ».
Nous y sommes, confinés dans nos maisons, nos appartements. Certains d'entre nous avec trois enfants à la maison et le télétravail sont débordés. D'autres comme moi,  nous avons le temps ! Le temps pour ce que nous n’avions plus le temps de faire et pour rythmer notre vie par la prière. Goûtons ce temps retrouvé et gardons-en la saveur pour plus tard.


Chantal Pithois-Latapie,
responsable des rencontres de carême
Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

37 commentaires

Rédiger un commentaire

« Pas l’temps ? et oui, je suis quelqu'un qui ne s'ennuie jamais car j'ai toujours qque chose à faire, et si par hasard, je n'ai rien à faire, je trouve queque chose...Mais de temps en temps, je dis... »

Lire la suite

claudemarie - 01 avril 2020 - 22:56

« Pasltemps ? Oui, nous en avons, malheureusement.
Depuis la méditation du frère Michel, tout est remis en cause et notre façon de vivre aussi.
« Confinement dans la ville » rappelle toutefois la s... »

Lire la suite

Vincent59 - 01 avril 2020 - 22:52

« Bonsoir. Je n'ai pas pu me reposer aujourd'hui. Je ne sais pas pourquoi. Je le ferai demain. Les oiseaux chantent ce soir. C'est le seul bruit. Tout est silence et pourtant. On nous dit d'aider l'égl... »

Lire la suite

christine - 01 avril 2020 - 20:24

« Seigneur, tu nous invites au repos, "Tu nous dis venez à l'écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu". Car tu sais que pour te rencontrer, savourer ce moment d'un coeur à coeur avec Toi, il... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 01 avril 2020 - 19:02

« Merci Chantal ,
je vous confie ma grande soeur qui vient d'être hospitalisée .
Trop agitée par le fait de ne plus voir "la famille" elle est allée
au jardin , elle à fait une sale chute ...Je l... »

Lire la suite

fred - 01 avril 2020 - 18:28

« Cette méditation du frère Lachaud est tout à fait de circonstance. Nous sommes par nécessité confinés dans nos demeures . Le temps semble s'être arrêté, le rythme de Parisiens que nous menons... »

Lire la suite

françoise TOINON - 01 avril 2020 - 17:51

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00