Parle Seigneur, ton serviteur écoute.

Premier livre de Samuel, ch. 3, v. 9

Comme beaucoup d’enfants de son âge, le petit Samuel était au service. Une tâche particulière puisqu’il servait le prêtre Éli dans le temple de Silo, mais l’obéissance qui était attendue de lui était très classique : faire ce que lui disait le prêtre, en supportant son ton agacé, surtout quand il le dérangeait plusieurs fois de suite la nuit pour des mauvais rêves... « Je n’ai pas appelé, retourne te coucher ! » Cette discipline n’était pourtant pour Samuel qu’une école, avant de franchir un cap et de découvrir, en dialogue avec son Seigneur, le vrai sens de l’obéissance.
On peut à raison se méfier de l’obéissance, parfois détournée, pervertie, pour réduire au silence celui à qui on demande d’obéir ou pour éviter toute parole qui remettrait en question la légitimité de celui qui ordonne. L’obéissance c’est pourtant tout le contraire. Obéir, du latin ob-audire, c’est prêter l’oreille, se mettre à l’écoute d’une parole qui résonne en nous, et peu à peu, faire naître et grandir notre propre parole. Ainsi, Samuel, à l’écoute de Dieu, est devenu prophète. 
Parce qu’Il est Fils, Jésus aussi écoute la voix de son Père. Il lui est obéissant et se fait son serviteur. Mais cette obéissance n’est pas un silence passif ou résigné, c’est une conversation ininterrompue avec le Père, dans laquelle Il nous fait entrer. Exercer une autorité au nom du Fils, c’est donc toujours viser l’autonomie de ceux qui nous sont confiés. C’est à cette condition que pourra naître et s’épanouir leur parole, comme un chant libre et singulier. 


*Premier livre de Samuel, ch.3, v. 5


CONFINEMENT DANS LA VILLE 
😉
Chaque jour, un conseil, un témoignage pour vous aider à vivre le confinement

Petits enfants, petits soucis, grands enfants, grandes joies
Le confinement a entraîné le retour des « grands enfants » à la maison. Nous retrouvons, mon mari et moi, un rythme de vie avec des enfants qui ont quitté le nid familial depuis des années. L’amour qu'ils ont reçu leur a permis de grandir, de s’épanouir et de devenir des adultes libres. Ils ne font pas toujours les choix que nous avions imaginés, mais cela leur appartient… Nous profitons de ce temps exceptionnel pour avoir des discussions bienveillantes, voir qu’ils sont devenus des belles personnes et se dire que, peut-être, nous, parents, nous y sommes pour quelque chose !

Isabelle,
Webmaster Dimanche dans la Ville

Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Mardi Saint : 1 messe de 3 jours ?

Combien de temps dure une messe ? Une demi-heure, une heure ? Oui le dimanche ou les autres jours de la semaine. Mais beaucoup plus pendant les jours saints.

Pendant la Semaine Sainte, ThéoDom vous propose une vidéo de théologie par jour pour mieux comprendre la passion du christ.

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

37 commentaires

Rédiger un commentaire

« Salut,
Obéir c'est bien mais il faut bien écouter non pas soi mais l'autre car on l'entend et on réagit à son idée il faut de la prudence pour bien faire etobéir. »

Lire la suite

Cyprien - 10 avril 2020 - 22:23

« J'aime beaucoup cet épisode où Dieu appelle Samuel, il crée chez moi une émotion, je me sens rejointe, c'est comme si Dieu m'appelle et me montre qu'il est proche de moi.
C'est un appel discret r... »

Lire la suite

Emmanuelle - 09 avril 2020 - 11:18

« Un mot peut sembler si éphémère,
Un mot peut devenir si amer.
Un mot peut paraître si petit
Un mot est parfois si démuni
Oui, nos mots sont bien insuffisants
Pour exprimer ce que l'on ressent.

M... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 08 avril 2020 - 11:56

« Merci frère de nous rappeler cette belle définition de l'obéissance, kat »

Lire la suite

Kat - 08 avril 2020 - 7:37

« Merci Isabelle pour vos réponses "fines" ! Oui la semaine Sainte est sans doute pour vous une loterie. J'ai perdu. Vous avez gagné. Je retenterzi ma chance. Quelle belle réponse ! Par contre vous n... »

Lire la suite

Marie-Jo - 07 avril 2020 - 22:31

« Mon Dieu ,
je crois à Ton infinie bonté,
non seulement à la bonté qui embrase le monde ,
mais aussi à la bonté particulière et personnelle
qui m'atteint moi , pauvre créature ,
C'est pourqu... »

Lire la suite

Partage - 07 avril 2020 - 20:47

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00