Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui ; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi.

Livre de l’Apocalypse, ch. 3, v. 20

Jeune, je suis allée en pensionnat à Casablanca chez des religieuses. C’était avant Vatican II, on priait encore en latin. En catéchèse, on nous parlait de « l’office divin », nous devions aller de temps en temps au salut du Saint-Sacrement. Mais moi, je voulais savoir ce qu’étaient les vêpres ! Impossible, la chapelle était fermée à clef. Pourquoi n’avions-nous pas le droit de « voir » ou de « participer » avec les sœurs à cette prière mystérieuse ? Cela me révoltait.

En 1957, je suis arrivée en France. Je me suis arrêtée chez des Dominicaines missionnaires des campagnes. Dans la cuisine, la sœur épluchait les pommes de terre, tandis que le gamin de la ferme voisine faisait ses devoirs sur le coin de la table. L’heure de l’office sonnait, on se retrouvait au coude à coude dans la petite pièce qui servait de chapelle. On me montrait la page de mon psautier. Je découvrais la prière des vêpres et des psaumes.

Ce premier contact avec la congrégation m’a touchée. Alors que je me formais au métier d’éducatrice spécialisée, les sœurs m’ont fait découvrir la Bible. Et je suis devenue religieuse. 

J’ai constaté que la vie ordinaire n’est jamais séparée de la vie de prière. C’est dans le quotidien que Dieu se manifeste à nous et qu’on le rencontre. Tenir sa porte ouverte est déjà une prière. Souvent, lors des visites de la journée, c’est Dieu qui frappe à la porte. Et si jamais il m’arrive d’oublier cela, c’est dans la prière que je peux m’en souvenir : « En vérité, le Seigneur est en ce lieu ! Et moi, je ne le savais pas. »*

* Livre de la Genèse 28, 16 


CARÊME DANS MA VIE 😇
Chaque jour, un geste, un témoignage pour vous aider à vivre le carême

Le pied total.
J'aime lire la Bible. Elle me surprend, m'émeut, me fait voyager et toujours elle m'apaise. Elle remet les idées en place et stimule ma réflexion. Je perçois l'Esprit de Dieu à l'œuvre dans l'écriture de ses mots. Avec mes engagements, j'ai tendance à ne lire la Bible que pour un intérêt immédiat : préparer une homélie, chercher un verset pour Carême dans la Ville, etc. Alors pendant le carême je commence par regarder si je peux supprimer quelque chose dans mon emploi du temps. Puis, je profite de ce moment pour me faire du bien et lire gratuitement la Bible.  
Frère Benoît Ente, responsable carême dans la ville, dominicain de Lille

À votre tour, témoignez d'un geste que vous faites pendant le carême en cliquant ici
Écouter la méditation

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Saint Dominique, un homme de compassion

A l'occasion du jubilé des 800 ans de la mort de Saint Dominique, chaque samedi, retrouvez une vidéo sur le fondateur des Dominicains. Voici la vidéo de samedi dernier :

Saint Dominique a été un homme de compassion. La nuit, il se consume pour la salut des âmes : « Mon Dieu, ma miséricorde, que vont devenir les pécheurs ? » Le jour, il vend son bien le plus précieux, sa Bible, pour aider les affamés.

Dans la première partie de la vidéo, le frère Jean-Pierre Brice Olivier nous parle de Saint Dominique et fait vibrer nos entrailles de compassion pour la misère de notre monde.

Dans la deuxième partie de la vidéo, Hélène Delangue, engagée dans le mouvement #PourEux, prépare et distribue des repas aux personnes sans-abris ; elle témoigne pour nous.

Avec eux, en ce carême, ouvrons nos cœurs et nos mains aux détresses des hommes.  


Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

38 commentaires

Rédiger un commentaire

« C'est vrai que la vie de prière n'est jamais séparée de la vie ordinaire, je l'ai vécu dans mon enfance, étant la 11ieme de 12 dans une famille ouvrière, j'ai connue ma maman, que fatiguée et e... »

Lire la suite

Kat - 08 mars 2021 - 21:32

« Sachons ouvrir nos coeurs à la Parole de Dieu. Prendre du temps et faire silence, pour l'entendre frapper. Merci soeur Catherine.
J'aurai une pensée pour Claire dans ma prière. Bien à vous. »

Lire la suite

claudemarie - 08 mars 2021 - 21:30

« Que ce passage de l’Apocalypse me parle !
En premier, j’ai un peu froid dans le dos quand Dieu parle des œuvres de l’ange de l’Eglise de Sardes et dit : « Je sais que tu passes pour être vi... »

Lire la suite

Vincent59 - 08 mars 2021 - 19:07

« Encore beaucoup de messages ce soir...Le jour baisse et je vais essayer de vous englober tous dans ce bel échange au cour duquel nous partageons nos faiblesses, nos découvertes, nos vies avec parfoi... »

Lire la suite

Sœur Catherine Thierry - 08 mars 2021 - 18:38

« Bonjour soeur Catherine, merci pour vos méditations que j'apprécie beaucoup.
Hier, je n'ai pas posté de commentaire, prise le matin par la messe et par mes petits enfants, mais je suis tout à fait... »

Lire la suite

Marie Jeanne - 08 mars 2021 - 18:32

« "C'est dans le quotidien que Dieu se manifeste à nous... tenir sa porte ouverte est déjà une prière". C'est le célèbre passage de Madeleine Delbreil ("on sonne à la pote, vite allons ouvrir, c'... »

Lire la suite

antoinette IDF - 08 mars 2021 - 18:29

Votre soutien nous est indispensable pour poursuivre notre mission. Votre don est un geste missionnaire

-0:00