Il fut conduit à travers le désert où pendant quarante jours il fut tenté par le diable.

Évangile selon saint Luc, chap. 4, v. 1-2

Où t’es ? Papa où t’es ?

Vous trouvez ça normal, vous, de conduire votre fiston dans un désert ? De le laisser tout seul, affamé, sans défense, au milieu des bêtes sauvages et des démons  ? Drôle de père, en effet, que celui qui déclare, au Jourdain*, son amour pour son fils et qui, aussitôt après, le lâche dans un lieu hostile.

Imaginez la chaleur du jour, la froideur des nuits, la violence des vents, le tiraillement de la faim, la torture de la soif. Je suis sûr que Jésus, comme il l’a fait sur la croix, a dû lever les yeux au ciel, au moins une fois, et crier : « Où t’es ? Papa, où t’es ? ». Cette question, nous la connaissons bien. Nous la posons à Dieu dans les moments difficiles de nos vies, quand nous avons l’impression que rien ne va plus, que nous sommes tentés au-delà de nos forces et que Dieu semble aux abonnés absents : « Où t’es ? Papa, où t’es ? Pourquoi laisses-tu la souffrance me gagner ? Les bêtes sauvages m’approcher ? Viens à mon aide ! Montre-moi que tu existes et que tu m’aimes ! »

Que faire cependant si la voix de Dieu ne se fait pas entendre aussi clairement qu’au Jourdain ? Se laisser abattre ? Prendre ses jambes à son cou ? Jésus, au contraire, nous apprend à demeurer dans nos déserts et à faire face aux épreuves et aux tentations, non pas comme un superhéros, mais comme un saint qui s’abandonne à Dieu.

Courage ! Il n’y a pas de désert que nous ne pouvons traverser avec lui. Pas de tentation contre laquelle nous ne pouvons résister. Jésus n’a pas été laissé seul et sans secours. Son pain ? Ce fut la Parole. Son eau ? La source vive de l’Esprit. Son oasis ? L’amour incassable de son Père. Jamais Jésus n’aurait résisté aussi longtemps à la faim et à la soif, jamais il n’aurait défait Satan si son Père n’avait été là, dans le secret, à ses côtés. À nous maintenant de découvrir, tout au long de cette semaine, les multiples visages de ce Père, qui est avec nous dans nos déserts !


*Evangile selon st Matthieu, ch.2, v.13

CARÊME DANS MA VIE 😇
Chaque jour, un geste, un témoignage pour vous aider à vivre le carême


Cette année, je vais lire une vie de saint pendant le carême. Cette douce résolution rejoint mon intérêt pour l’histoire. Attention, je vais le faire pour m’inspirer et pas pour imiter. Chaque figure de saint est incroyablement unique parce que la grâce est plus inventive que le péché. Cette personne a pu vivre à une époque différente de la mienne, mais ce n’est pas grave. Je m’intéresse aux traces du passage de Dieu, à l’empreinte du mystère pascal dans sa vie. Bonne préparation à Pâques !
Frère Yves


À votre tour, témoignez d'un geste que vous faites pendant le carême en cliquant ici

Cette méditation vous éclaire ?

Partagez cette méditation avec vos proches

Asset 1 Partager

Autres méditations

Découvrez la Parole de Dieu proche de vous, grâce à un frère ou une sœur dominicains

Voir toutes les méditations

À vous la parole

29 commentaires

Rédiger un commentaire

« Seigneur, en cette traversée du désert de nos frères Ukrainiens, nous nous tournons vers Toi pour t'implorer! Que ton amour incassable de Père les accompagne dans leurs détresses ! Envoie ton Esp... »

Lire la suite

brigitte - 07 mars 2022 - 18:21

« L’évangile de ce Dimanche (saint Luc 4,1-13) dit bien : « Dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où il fut tenté ».
Et cela se situe juste après son baptême : « pendant quaran... »

Lire la suite

Vincent59 - 06 mars 2022 - 23:31

« ah oui! ce sont des questions que l'on se pose parfois... j'ai bien aimé votre méditation où je me suis retrouvée et qui a la fin me donne plein d'espérance. En fait, je ne suis jamais seule mêm... »

Lire la suite

claudemarie - 06 mars 2022 - 22:45

« Moi je rends grâce au seigneur de me permettre ce matin d'écouter une très bonne liturgie à la messe concernant la tentation du Christ mais ce qui m'a plus le Christ à demeurer dans la foi entant... »

Lire la suite

AYA AUGUSTINE KOUADIO - 06 mars 2022 - 21:28

« "Et le facile et la pente est de désespérer et c'est la grande tentation". C'est la grande tentation de se croire abandonné, puni peut-être alors que l'on aspirait à une vie tournée vers une f... »

Lire la suite

mahona - 06 mars 2022 - 18:59

« Merci Amen l'espoir est un signe d'espérance »

Lire la suite

Armand - 06 mars 2022 - 18:18

Cette retraite de carême est possible grâce à votre don. Merci pour votre soutien !

-0:00